VEDIA

Le nouveau RCS Verviers n'ira pas en D2 amateur...mais l'ambition demeure!

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 08 avril 2020 18:14  |   Verviers


Le nouveau RCS Verviers, né de la fusion entre l’AS Verviers et le Royal Star Fléron, commence à prendre forme. En unissant leurs forces, les dirigeants des deux clubs veulent lancer une dynamique qui permettra à terme de recréer dans l’entité verviétoise un club digne d’une ville de plus de 55 000 habitants. Entendez par là de retrouver l’échelon national au plus vite.

Cela aurait déjà pu être le cas dès la saison prochaine. Les dirigeants ont multiplié les efforts ces derniers jours pour fusionner et reprendre le matricule de Durbuy, club de Division 2 amateur, dont le mécène Paul Tintin a quitté le navire. Mais l’ACFF, l’Association des Clubs Francophones de Football, a dit NON...pour une question de kilomètres entre les deux sièges. En effet,  l’ACFF se base sur le futur site d’exploitation du RCSV, le Stade Bielmont qui, lui, est à plus de 30 km de Durbuy.

Une déception pour le président Raphaël Boccardo et son équipe. Car le nouvel homme fort du football verviétois déborde d’ambitions. Il veut gravir les échelons le plus rapidement possible, quitte à en sauter quelques uns d’un seul coup. Reste à voir si le désormais matricule 33 a les reins assez solides pour connaitre autant de belles années que, jadis, le feu matricule 8.

En attendant, c’est bien en provinciale que les fusionnés, dont notamment Mémé Tchité (ex-Standard, Bruges et Anderlecht), évolueront la saison prochaine. Le Racing Club Star Verviers, de son nom complet, alignera une équipe première en deuxième provinciale et une équipe B en troisième.

Renaud Collette










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte