VEDIA

Revitaliser le centre-ville de Verviers, les autorités demandent l'avis d'experts

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 16 octobre 2020 16:16  |   Verviers


À Verviers, il y a urgence. Le centre-ville doit être réaménagé. Le projet de centre commercial se fait toujours attendre et les citoyens en ont marre de vivre dans les travaux et d’être confronté à des difficultés de stationnement, par exemple. Les autorités ont bien conscience de l’inertie qui règne autour de ce centre-ville. Elles ont décidé de passer à la vitesse supérieure.

La convivialité à Verviers, cela passe évidemment par un centre-ville plus attractif. Pour cela, il faut se fixer un cadre, un fil rouge, à suivre coûte que coûte. C’est là qu’intervient le Schéma d’Orientation Local, aussi appelé SOL. Un projet présenté lundi au conseil communal.

"C’est un outil qui est là pour nous fixer un cadre dans lequel les prochaines législatures pourront avancer. Il nous permet de savoir quelle surface sera affectée à quel type d’activité (habitation, commerce, parking...) sur le long terme. Il régit également le type de permis d’urbanisme que nous pouvons délivrer, à quel endroit", explique Freddy Breuwer, l’échevin du Développement Territorial de Verviers.

Un fil rouge contraignant sur du long terme

Le SOL concernerait un espace défini, de Crapaurue au bord de Vesdre, du Pont des Récollets à la rue Renier. Les politiques demanderaient l’aide de spécialistes en urbanisme pour créer ce schéma. "Il est préférable de demander l’avis d’experts. Pendant 6 mois, lorsque le marché sera attribué, ils vont travailler avec nous pour nous produire ce schéma, au plus tard pour l’automne 2021", détaille l’échevin du Développement Territorial de Verviers.

Lorsqu’un SOL est créé, les investisseurs sont plus enclins à se lancer. En effet, le SOL est contraignant. C’est-à-dire que les autorités ne peuvent pas s’en écarter sans raison, même à travers les législatures. Cela permet donc de garder une cohérence dans le développement à long terme.

En ce qui concerne le centre commercial, "Il y a urgence"

Et dans tout cela qu’en est-il de ce centre commercial dont on parle depuis longtemps sans en voir ne serait ce que les prémices ? "Juste à côté de cette surface concerné par le SOL, il y a ce projet de centre commercial. Nous avons besoin de réponses clairs de la part de l’investisseur. Sans cela, le SOL aura moins de sens, car nous ne saurons pas exactement dans quel cadre, il va s’intégrer. Par exemple, si le centre commercial voit le jour, il faudra moins de surfaces commerciales dans le centre-ville. Nous allons donc demander des réponses courant de l’automne, car il y a urgence. S’il veut poursuivre son idée de centre commercial, on le suit. S’il veut nous proposer un autre projet, on reste à l’écoute... Mais, il nous faut des réponses", affirme Muriel Targnion la bourgmestre de Verviers.

Dans peu de temps, les Verviétois seront donc fixés sur ce projet qui n’a que trop traîné. De cette manière, les experts en urbanisme pourront créer un SOL plus en adéquation avec l’entièreté de la ville. (P.J.)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte