VEDIA

Nouvelle bulle de bien-être pour les patients atteints d'un cancer

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 16 octobre 2020 18:15  |   Verviers


Une bulle de bien-être, une pause pour les corps malmenés par le cancer, voilà ce que propose l’Espace Vivie à Verviers. Le projet vient de déménager dans l’ancienne conciergerie du site Peltzer, entièrement remise à neuf. Les 8 thérapeutes peuvent ainsi prodiguer massages, soins esthétiques, sophrologie ou réflexologie plantaire dans de meilleures conditions.

"Dès que j’ai eu mon premier soin, cela m’a fait un bien fou, cela m’a détendue beaucoup pendant ma chimio, témoigne une patiente. Chaque fois, j’en ai un bienfait immense. Il m’arrive même de m’endormir pendant ma réflexologie".

Les soins permettent de se réapproprier un corps bousculé et meurtri par la maladie.

"Une personne c’est un tout. Nous sommes un ensemble de choses. On ne peut pas prendre en compte une maladie sans tenir comte de l’individu qui est soigné", signale Annelore Barbeaux, oncologue au CHR Verviers-East Belgium 

Nouveau bâtiment

A son démarrage, en 2013, l’espace Vivie était cloisonné à une seule pièce, au coeur du flux du Centre de réadaptation fonctionnelle de l’hôpital. Aujourd’hui, grâce à de nombreux dons et l’aide du CHR Verviers-East Belgium, il dispose de son propre bâtiment composé d’un véritable accueil, des bureaux administratifs de la nouvelle coordinatrice et de trois salles de soins où les thérapeutes formées adaptent leurs soins à chaque patient, à chaque situation médicale.

Des soins gratuits

Les soins sont entièrement gratuits. L’ASBL tient à cette gratuité. D’autant plus que la maladie va souvent de pair avec une fragilité économique.

"C’est certain que beaucoup de patients n’auraient pas de quoi s’offrir ces soins bien-être à l’extérieur, confirme Janine Tits, présidente de l’ASBL Espace Vivie. C’est important pour cela qu’on existe et qu’on continue à exister, qu’on reçoive des dons. Donc je fais appel aux dons de tout le monde: des entreprises, des particuliers... Cette année, il y a une déductibilité fiscale de 60% donc quelqu’un qui verse 100 euros, il ne verse finalement que 40 euros".

Au total, 50.000 euros sont nécessaires chaque année pour dispenser les soins aux 200 patients qui poussent la porte de l’Espace Vivie. (Au.M)

▶︎ Pour notre vidéo consacrée au documentaire sur l’Espace Vivie, réalisé par Charline Joris ⤵︎










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte