VEDIA

"Pas de conteneurs sur la plaine Lentz!" réclame Pré-Javais

 24 juin 2022 17:59  |   Verviers


L’Ecole communale de l’Est de Verviers va être entièrement rénovée. Dès novembre et durant toute l’année que va durer le chantier, les élèves auront cours dans des conteneurs. Mais le choix de leur emplacement pose problème. Des riverains du quartier de Pré-Javais ne veulent pas voir cette école provisoire s’installer sur la plaine Lentz. L’endroit étant prisé des enfants et des jeunes du quartier.

Du ciel, le constat est frappant : la plaine Lentz apparaît comme une bulle d’air entre les maisons en rangs serrés du quartier de Pré-Javais à Verviers. Et c’est ce qu’elle est.

"La plaine sert à tout le monde dans le quartier. C’est toujours rempli", indique Nathalie Souverains, riveraine du quartier de Pré-Javais. "Il y a eu les inondations, beaucoup de gens ont des travaux à faire chez eux. Les enfants et les jeunes viennent au minimum 40 fois par jour sur cette plaine", ajoute Carlo Bonheur, un autre habitant du quartier. 

1,7 million d’euros pour rénover l’école de l’Est

Ce terrain de basket pourrait bientôt être recouvert de conteneurs. Et le terrain de football servir de cour de récré. L’école communale de l’Est, toute proche, va être rénovée. Durant ce chantier d’envergure d’une année et d’1 million 700.000 euros, il faut reloger les élèves. La plaine Lentz a été choisie par la Ville de Verviers pour implanter cette école provisoire. Et c’est là que certains habitants du quartier voient rouge...

"Nos enfants vont jouer où? Sur la route?"

« Cela veut dire que de 7h30 à 17h30, le terrain de football et le terrain de basket ne seront pas utilisables. C’est le seul endroit où les enfants peuvent se rencontrer. Pour nous, c’est important ».

"Les trois-quarts des gens ici n’ont pas de jardin. Où on va mettre nos enfants? Sur la route, s’exclame Christophe Niezette, un autre riverain. C’est très bien de refaire l’école et on a rien contre les conteneurs mais c’est l’endroit qui est très mal choisi".

Le parc Marie-Louise pour remplacer la plaine?

Les habitants regrettent d’autant plus ce choix que pour eux, il existe d’autres solutions. Comme le parc Marie-Louise. 

« Beaucoup de pistes ont été envisagées, soutient Maxime Degey, l’échevin des Travaux de Verviers. Une piste qui nous semblait intéressante, c’est une partie de la plaine Lentz. Les raisons, ce sont des raisons de sécurité, des raisons techniques (NDLR: une dalle existe déjà contrairement au parc Marie-Louise). Ce sont des raisons de proximité. Ce sont également les conclusions des services techniques qui nous ont conseillés. On a un bureau d’architectes qui nous a accompagnés dans le développement de l’école. Maintenant, on parle d’installation de cette école provisoire au mois de novembre. Il nous reste des semaines, des mois, pour discuter, pour appréhender le quartier et on est prêt à le faire ».

Au-delà de l’implantation de l’école provisoire de l’Est, c’est pour toute la reconstruction du quartier que les habitants aimeraient être consulté.

(Aurélie Michel)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte