VEDIA

Proximus lance la 5G sans mettre au courant les communes concernées

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 01 avril 2020 18:06  |   Arrondissement de Verviers


Vous connaissez certainement la 4G, le réseau mobile qui vous permet de vous connecter à internet depuis votre smartphone. Aujourd’hui, Proximus lance la 5G dans 30 communes belges. Certaines communes de notre arrondissement sont concernées comme Welkenraedt ou Eupen par exemple.

Proximus a publié une carte de la Belgique avec les zones concernées sur son site. Parmi elles, la zone ouest du lac de Gileppe sur la commune de Jalhay. Selon l’échevin de la communication de Jalhay, Michel Parotte, le lancement s’est fait dans le plus grand des secrets.

Selon la carte publiée hier sur le site de l’opérateur, Welkenraedt, Trois-Ponts et Eupen seraient les mieux desservies par les ondes 5G. Mais dans ces communes parfaitement couvertes, c’est aussi la surprise.

Premier constat, les autorités communales n’ont donc pas été prévenus de ce lancement. Deuxième constat, ce lancement pose problème. En effet, qui dit 5G, dit plus d’ondes et plus de consommations d’énergie, car de nouvelles antennes vont devoir être installée à terme pour que la 5G soit opérationnel sur tout le territoire.

Pour l’instant, Proximus a lancé la 5G avec les antennes qu’elle avait déjà. On parle alors de 5G Light. Une version qui n’atteint pas le maximum de ses capacités. Mais à termes des relais devront être installés un peu partout.

Les pétitions contre le lancement de la 5G foisonnent sur les réseaux. Vous êtes nombreux à vous inquiéter pour votre santé alors que les tracas sont déjà nombreux en cette période. Les pétitions appellent aussi à dire stop à la course vers une technologie qui serait très énergivore.

Mais le lancement d’aujourd’hui montre que l’avis de ces citoyens importe peu jusqu’alors. Proximus a bien lancé ces tests pour gagner la course vers cette nouvelle technologie dont les impacts sont encore incertains.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte