VEDIA

Herve: la police va sévir pour faire respecter les panneaux "excepté circulation locale"

 14 octobre 2021 18:25  |   Herve


A Herve, la Zone de Police locale, en collaboration avec la Ville, veut réagir face aux automobilistes qui ne respectent pas les panneaux "excepté circulation locale". Des panneaux préventifs avec les risques encourus ont donc été installés dans différentes rues de la commune, des rues très souvent rurales. Des contrôles seront également effectués très régulièrement, avec amende à la clé si contrevenant.

Le panneau "excepté circulation locale", on le connait tous. Mais est-il réellement respecté ? A Herve, selon la Ville et la zone de police, pas vraiment. Alors, on a décidé de sévir et de mettre sur pied un plan d’action pour inciter les automobilistes à respecter les règles en matière de circulation locale. "Les gens prennent l’habitude de passer par ces petites voiries lorsqu’il y a des travaux ou simplement parce que ce sont des raccourcis. Et ça pose des problèmes de sécurité pour les riverains", explique Marc Drouguet, le bourgmestre de Herve et président de la zone de police locale. "Donc ici, on a placé des panneaux préventifs dans un premier temps. Ensuite, les policiers seront présents et donneront d’abord des avertissements durant quelques semaines. Il y aura en tout cas suffisamment d’avertissements avant qu’on ne verbalise réellement."

L’objectif est de ramener un peu de quiétude dans tout ces chemins de campagne. Surtout pour les riverains qui n’en peuvent plus de ce balai incessant de voitures. Comme par exemple rue Belle Vue, entre Mont Dison et Chaineux. Un raccourci très souvent emprunté par les automobilistes. "J’ai l’impression que c’est une bonne chose parce qu’il y a énormément de trafic, matin et soir, aux heures de pointe surtout. C’est sans arrêt", raconte une riveraine.

Et parfois, ça peut même devenir très dangereux..."Il y a eu pas mal d’accrochages dans le virage là-bas (il montre le virage principal près de sa maison, ndlr). Quand certaines voitures doivent se déporter parce qu’il y a des personnes sur le côté qui promènent leur chien par exemple, ça se transforme en accident", réagit un jeune riverain qui habite là depuis trois ans.

Le Bois Chaffoux, le Bois de Herve, le Trou du Bois à Xhendelesse ou encore la rue du Château à Bruyères, autant d’endroits qui seront désormais sous haute surveillance. Des lieux de passage très fréquentés lorsqu’il y a des travaux sur les grands axes. "Je pense notamment aux travaux qui se faisaient sur Verviers. Pour pouvoir rejoindre directement Manaihant ou Bruyères, de nombreux automobilistes passaient par des chemins ruraux. Je pense aussi aux gens qui viennent de communes voisines comme Pepinster par exemple. Ils traversent alors des villages comme Grand-Rechain ou Bruyères par le Bois de Herve pour ensuite rejoindre les routes nationales ou l’autoroute. Et donc toutes ces habitudes-là, on voudrait les casser. On voudrait que les gens comprennent que le panneau "excepté circulation locale" n’est pas là pour rien", justifie Marc Drouguet.

Rappelons que le panneau « excepté circulation locale », additionnel au signal d’interdiction de circulation, signifie que seuls les véhicules des riverains et des personnes se rendant ou venant chez l’un d’eux.. y ont accès. Y compris les véhicules de livraison, les véhicules des services d’entretien et les véhicules prioritaires. Tout contrevenant encourt une amende de 58 euros.

Renaud Collette








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte