VEDIA

Verviers: retour du parking payant… en plein confinement!

DR - Vedia
 19 avril 2020 09:42  |   Verviers


C’est via un laconique post sur la page Facebook de la Ville de Verviers que l’info a transité ce samedi: « La Société Indigo, gestionnaire du stationnement, a décidé de reprendre le contrôle du stationnement à partir du mardi 21 avril dans le respect des règles en termes de distanciation sociale et mesures particulières en lien avec la crise du coronavirus. Une période de sensibilisation de 2 jours, avec l’apposition de flyers indiquant que le contrôle du stationnement a repris, sera appliquée. »

De quoi susciter de vives réactions de la part des Verviétois, plus de 160 commentaires et plus de 200 partages ce dimanche matin sur le réseau social. Tout le monde se demandant comment il est possible qu’une société privée relance ses affaires en plein confinement, surtout sur un dossier aussi sensible, alors que le contrôle du stationnement était suspendu depuis la mi-mars. Mais voilà, la Ville est pieds et poings liés par une convention signée courant jusqu’en 2023.

La Ville de Verviers ne piquant répondre que par un bref: « Malheureusement, ce n’est pas la Ville qui décide mais la société privée qui gère le stationnement : Indigo. https://be.parkindigo.com/fr »

L’échevin des Finances, Alexandre Loffet, a passé une bonne partie de son samedi à répondre, sur Facebook, aux très nombreuses interpellations indignées.

« J’ai questionné la Région wallonne qui a répondu que si une entreprise peut garantir la distanciation sociale on ne peut pas l’empêcher de reprendre son activité malgré l’absurdité de la chose », a t-t-il notamment répondu à un internaute.

« La norme supérieure permet l’activité de contrôle du stationnement même si comme vous je trouve ça tout à fait débile. Je vais continuer à chercher pour voir si il n’y a pas un moyen mais nous sommes ici face à une société privée qui peut faire des recours », répond encore Alexandre Loffet.

En substance, c’est Indigo (ex-Besix) qui gère le stationnement payant à Verviers. Et non la Ville, donc, qui ne compte pas renouveler le contrat quand il arrivera à échéance, c’est-à-dire dans 3 ans! Mais d’ici-là, il ne faudra pas oublier d’alimenter les parcmètres! O.T.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte