Douceur record en octobre: tout bénéfice pour nos agriculteurs

|

"Il n’y a plus de saison". Avec des températures qui dépassent de 10 degrés les normales saisonnières, ce mois d’octobre pourrait être le plus chaud jamais enregistré. Une douceur qui profite à nos agriculteurs, durement touchés par la sécheresse de l’été. 

Des tracteurs qui coupent l’herbe ou tracent de jolies lignes dans les pâtures, à la Toussaint. Une scène atypique. Les dernières machines travaillant généralement dans les champs, fin septembre ou début octobre.

« C’est plutôt rare surtout avec une qualité d’herbe comme cette année. Avec la sécheresse qu’on a eue, c’est inespéré d’avoir une herbe comme ça, même si cela ne compensera pas le manque à gagner », explique l’agriculteur de Bilstain, Vincent Schyns.

Plus de 50.000 euros déboursés en fourrage

Cette douceur automnale a beau fournir une belle herbe verte, riche en protéines, elle ne représente, en quantité, qu’une petite moitié de fauche estivale. Cela fait donc 1 fauche et demie dans cette prairie au lieu des 4-5 habituelles. Autant dire que la sécheresse a impacté durement le stock de fourrage des exploitations agricoles. Elles doivent en acheter à l’extérieur. Certains ont déjà dû débourser plus de 60.000 euros.

En 1976, les vaches avaient pu pâturer jusqu’en décembre

Mais cette météo chaude a un autre avantage pour les agriculteurs : les vaches peuvent encore pâturer dehors jour et nuit.

« En général, on peut encore voir les vaches dehors, mais avec la qualité de cette herbe, je n’ai jamais vu ça", soutient Vincent Schyns. 

 Même si Vincent Schyns leur donne un complément de préfané dans l’étable, contrairement aux automnes précédents, il n’a pas encore entamé sa récolte de première qualité. Reste à savoir jusqu’à quand cette météo clémente persistera. En 1976, année marquée par la sécheresse, les vaches avaient pu pâturer jusqu’en décembre selon les souvenirs d’anciens agriculteurs.

(Aurélie Michel)

Recommandations

Image
Labeléco

Labeléco

L’émission qui met en lumière, chaque semaine, le dynamisme économique de la Wallonie picarde.
Image
Battice: le Comité du Lait, acteur essentiel du secteur

Battice: le Comité du Lait, acteur essentiel du secteur

On part à la découverte du Comité du Lait, un acteur essentiel dans le contrôle de la qualité du lait en Wallonie. L'ASBL, basée à Battice, effectue plus de 5 millions d'analyses chaque année, tout en diversifiant ses activités, notamment pour le secteur agro-alimentaire.
Image
Eynatten : le changement dans la continuité chez NMC

Eynatten : le changement dans la continuité chez NMC

Basée à Eynatten, la société NMC a commencé ses activités il y a plus de 70 ans avec la distribution d'éponges en mousse et de produits ménagers. Aujourd'hui, l'entreprise fait parie des leaders mondiaux dans la production de mousses synthétiques. Si 560 personnes travaillent sur le site d’Eynatten, dans le monde entier, le groupe NMC emploie 1650 personnes dans 16 pays. Depuis le début du mois d’avril, le site d’Eynatten a un nouveau directeur. Son nom : Florent Pouzet. De nationalité française, il a pris la succession de l'Eupenois Hubert Bosten.
Image
Bellevaux: une IPA à 0%, dans des bouteilles réutilisables

Bellevaux: une IPA à 0%, dans des bouteilles réutilisables

On vous invite à déguster une bonne bière, sans modération, une IPA à 0% d'alcool, produite par la Brasserie de Bellevaux, sur les hauteurs de Malmedy. Une bière qui se vend dans des bouteilles réutilisables, puisque la brasserie artisanale a décidé de se lancer elle aussi dans le durable.
Image
Stembert: Terrac dans le zoning, c'est non!

Stembert: Terrac dans le zoning, c'est non!

Un centre de tri et de concassage dans le zoning de Stembert, c’est un non absolu pour les riverains. Ils se sont une nouvelle fois mobilisés cette après-midi. Ils étaient présents en nombre à l’hôtel de Ville de Verviers pour la clôture du complément d’enquête voulu par le gouvernement wallon. La société Terrac était également présente. Elle a une nouvelle fois rappelé qu’elle ne développerait pas d’activité de concassage. La tension était palpable.
Image
Bernd Kockartz, sommelier du pain!

Bernd Kockartz, sommelier du pain!

Installée depuis plus d’un siècle au numéro 123 de la Kirchstrass à Hauset sur l’entité de Raeren, le petite boulangerie Kockartz a au fil du temps bien grandi. Ici, le pain c'est depuis cinq générations une affaire de goût, avant tout !
Image
Bellevaux: de l'Elevage de la Platte directement à l'assiette

Bellevaux: de l'Elevage de la Platte directement à l'assiette

En pleine crise de l'agriculture, il y a pourtant des exemples positifs. C'est le cas à Bellevaux, sur les hauteurs de Malmedy, où l'Elevage de la Platte vient de s'agrandir en ouvrant une véritable boucherie au coeur du village. Du circuit court au sens propre, ici.
Image
Circuits Paysans: au service des producteurs locaux et des consommateurs

Circuits Paysans: au service des producteurs locaux et des consommateurs

Les consommateurs ont pris conscience de la nécessité de soutenir les productions locales et au final de mieux se nourrir aussi. La coopérative Circuits Paysans met justement en relation directe les producteurs et les points de vente. Et tout le monde y gagne.
Image

Michaël Labro : " La plus belle usine de macarons au monde se trouvera bientôt aux Plénesses"

Image

Zoning des Plenesses : Michaël Labro, CEO de PMSweet, élu manager de l'année 2023

Image

Jean-Pol Bollette prend la main sur le dernier parking verviétois

Image

Battice: une entreprise rachetée par ses employés

Image

Soldes d'hiver : des débuts prometteurs !

Image

Detry fait alliance mais reste à Aubel

Image

Grâce à un subside de 90 000€, le Hub créatif de Verviers est sauvé