VEDIA

Trendy Foods, une success story verviétoise qui déménage aux Hauts-Sarts

 15 novembre 2021 16:30  |   Verviers


Trendy Foods, basé à Petit-Rechain, a fêté ses 50 ans ce week-end. En raison de la pandémie, la grande fête d’anniversaire fixée l’an passé a été reportée. C’est en 1970 ans que les 6 grossistes verviétois en confiseries et boissons se sont associés. Depuis, le groupe n’a cessé de se développer. Avec ses 89 camions, il livre quotidiennement un millier de clients en Belgique : de la station-service au petit supermarché express.

C’est une success story verviétoise. Une success story qui s’inscrit dans la durée. Trendy Foods Belgium, installée à Petit-Rechain, multiplie les années record. Tant et si bien que cette plateforme d’achats, a reçu cette année le prix de Super Gazelle, soit l’entreprise à la croissance la plus forte de la province ces 20 dernières années. Mais l’histoire de Trendy Foods commence voilà 51 ans, lorsque 6 grossistes verviétois indépendants en confiseries et boissons décident de s’associer...

Un chiffre d’affaires d’un milliard 250 millions d’euros 

« On a démarré en 1970 avec 20 personnes et 20 millions de chiffre d’affaires et aujourd’hui, 50 ans plus tard, c’est plus de 500 personnes pour le groupe Trendy Foods et on a atteint un chiffre d’un milliard 250 millions d’euros l’année passée », explique Francis Plunus, administrateur-délégué de Trendy Foods Belgium.

L’envol de Trendy Foods s’accélère en 2003, lorsqu’elle quitte le groupement d’achat dont elle fait partie. Au fil des années, la société se diversifie. Des confiseries et des boissons, elle s’étend au tabac, aux produits non-alimentaires et aux produits frais et plats préparés. Au total, de ses entrepôts sortent plus de 15.000 références.

Une délocalisation dans le zoning des Hauts-Sarts en 2023

Suite à cette croissance, l’entreprise est à l’étroit mais impossible de s’étendre à Petit-Rechain. Du coup, Trendy Foods souhaite créer un tout centre de distribution dans le zoning des Hauts-Sart. Les travaux pourraient démarrer l’an prochain et être terminé en 2023. L’entreprise quitterait alors son berceau historique contre son gré, faute de terrain disponible dans la région.

La moitié du personnel provenant de l’arrondissement de Verviers, des navettes seront mis à leur disposition pour rallier le nouveau bâtiment. Des extérieurs, des zones de détente et de repos sont aussi prévus pour le bien-être des travailleurs. Il faut dire que le secteur de la logistique manque de bras. Pour maintenir sa croissance, l’idée de Trendy Foods est donc d’attirer de nouveaux talents et de maintenir les existants.

(Aurélie Michel)

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte