VEDIA

Trois-Ponts: la question du regroupement des écoles va revenir sur la table

Photo Vedia
 19 janvier 2022 15:53  |   Trois-Ponts


Le 30 juin dernier, dernier jour de classe avant les vacances d’été, les parents et élèves de l’école primaire de Basse-Bodeux apprenaient que les 2e, 3e, 4e, 5e et 6e primaire seraient déplacées à Trois-Ponts. Il n’aura pas fallu longtemps avant qu’une levée de boucliers s’organise pour contester cette décision prise par les autorités communales pour compenser une perte de population scolaire sur l’ensemble de la commune.  «  La population scolaire a fortement baissé passant de 211 enfants à 180. Les espérances de rentrée pour 2022-2023 chutaient même à 149 élèves », rappelle le Bourgmestre Francis Bairin pour justifier une mesure qui, ajoute-t-il encore, garantissait le bien-être scolaire des enfants et des enseignants ainsi que l’efficacité de l’enseignement.

Si la commune est finalement revenue sur sa décision, le Bourgmestre Francis Bairin, qui a également en charge les finances et l’enseignement, annonce qu’il remettra la proposition de regroupement des écoles sur la table. « Je compte bien représenter cette option au Collège et au Conseil communal. Il faut savoir que la baisse des naissances à Trois-Ponts est réelle depuis deux ans. Nous sommes à la moitié des moyennes annuelles que nous avons connues de 1990 à 2015 ».

Le Bourgmestre rappelle que Trois-Ponts compte trois implantations scolaires sans compter l’école libre Saint-Joseph pour seulement une population de 2 500 habitants. Il semble bien que Francis Bairin compte prendre les devants dans ce dossier et indique au passage que le nouveau tronc commun entrera en application de manière effective en 2027. Cette réforme aura pour conséquence une modification des grilles horaires. (Manu Yvens)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte