VEDIA

5 ans de prison pour un car jacking et deux braquages

Vedia - DR
 05 janvier 2021 11:39  |   Herve - Olne - Verviers


Trois personnes, deux hommes et une femme, venant de la région liégeoise étaient poursuivies devant le tribunal correctionnel de  Verviers pour un car jacking et deux braquages commis chez nous fin de l’année dernière. Le premier concerné, un homme de 46 ans toujours détenu, avait eu l’idée de commettre des braquages en regardant la télé. Pour cela, il avait besoin d’une voiture, et il parvient à persuader un ami, âgé de 59 ans, de commettre un car jacking dans une station service de Visé, au détriment d’une dame qui faisait le plein. Mais l’ami refusera d’aller plus loin, c’est-à-dire le braquage programmé  d’une librairie. C’est alors que le premier prévenu eut l’idée lumineuse de demander à sa compagne de 57 ans de l’accompagner dans deux autres braquages, commis l’un à Olne à la pharmacie V. Pharma où ils déroberont 600 euros, l’autre à Herve dans un magasin de vêtements qu’ils délesteront de plus de 2.500 euros. Lors du premier braquage, le prévenu frappera lourdement au visage avec sa crosse de revolver un homme âgé qui voulait sortir.

Ces deux braquages causeront de lourdes séquelles à deux victimes, puisque deux employées ont été traumatisées, et sont toujours en incapacité de travail. Les parties civiles réclament d’ailleurs près de 17.000 euros de dommages provisionnels.

Mais c’est aussi de lourdes peines de prison que le trio risquait,  après le réquisitoire du ministère public, qui réclamait des peines de 6 ans de prison pour le détenu, de 4 ans pour sa compagne, et de 3 ans pour le complice du car jacking, qui lui niait toute participation au forfait, malgré les aveux détaillés du principal inculpé et de lourdes présomptions pesant sur lui. En vain d’ailleurs, car le tribunal l’a reconnu coupable et condamné à trois ans de prison avec sursis pour la moitié. Le prévenu principal écope de 5 ans de prison, dont un avec sursis, et sa compagne de 4 ans de prison, avec sursis pour la moitié. (L.B.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte