VEDIA

Futsal, D3D : Saint-Jean Sart Aubel atomise GSI Verviers

 09 octobre 2021 22:16  |   Aubel - Verviers


C’est assurément LE derby en D3D de mini-foot. GSI Verviers reçoit Saint-Jean Sart Aubel. Les joueurs des deux équipes se connaissent par cœur et sont pour la plupart amis dans la vie de tous les jours. Mais cette amitié, ils l’ont laissée au vestiaire pendant les 2 fois 25 minutes de match. GSI démarre pied au plancher et se procure plusieurs belles opportunités dès le début du match. 

Romain Frère est le premier à inquiéter Xavier Stassen, mais sa frappe heurte le montant. Deux minutes plus tard, c’est Tom Cornet qui se présente face au portier de SJS, mais ce dernier réalise une superbe intervention de la main gauche. SJS se crée aussi quelques belles opportunités à l’image de ce coup-franc, mais c’est GSI qui se montre le plus dangereux. À la 18e, Crosset a lui aussi l’occasion de donner l’avance aux siens, mais il voit le bon retour de Charles Weber. Ensuite, c’est Marcel Pirnay qui frappe contre l’équerre. 

Que cela soit en foot ou en mini-foot, souvent, lorsqu’on ne parvient pas à faire la différence, c’est l’adversaire qui en profite. Et GSI ne déroge pas à la règle puisqu’à la 23e minute, sur ce coup-franc, l’équipe ne peut empêcher Crisigiovanni de planter le but libérateur pour SJS. 

Le match s’emballe alors puisque seulement 40 secondes après l’ouverture du score, GSI trouve encore le montant sur un nouveau tir de Romain Frère. Et les Verviétois sont directement punis puisque sur la contre-attaque qui suit, SJS creuse l’écart grâce à Jordan Desmit. 2-0, c’est également le score à la pause.

En deuxième mi-temps, alors que l’on rejoue depuis seulement trois minutes, SJS crucifie GSI grâce au doublé de Jordan Desmit. La suite ? C’est une longue descente aux enfers pour les Verviétois, qui continuent pourtant de se créer des belles occasions mais ne trouvent pas le chemin des filets. 

GSI joue alors le tout pour le tout et décide d’évoluer avec un gardien volant. Mais la tactique ne paie pas, que du contraire. Crisigiovanni y va lui aussi de son doublé sur cette belle combinaison avec Corentin Willem. 4-0, le match est d’ores et déjà plié mais SJS ne s’arrête pas en si bon chemin. François Smits en rajoute une couche, d’abord sur ce pointu. Puis ensuite sur cette frappe puissante dans le petit filet. 6-0, la messe est dite. Et comme dans tout bon derby entre amis, et surtout après un tel score, on ne passe pas à côté des traditionnelles taquineries. (Nicolas Lesecque)

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte