VEDIA

Un village de vacances et un nouveau quartier à Mambaye-Hoctaisart

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 01 mars 2019 16:29  |   Spa

Au Sud de Spa, au lieu dit Mambaye – Hoctaisart, une vingtaine d’hectares de terrain ne possèdent pour l’instant pas d’affectation : on ne peut y bâtir, ni y implanter, par exemple, des entreprises. Ils sont en « zone d’aménagement communal concerté », en ZACC.

Jeudi soir, le conseil communal de Spa a approuvé leur mise en oeuvre. Le feu est donc au vert pour un projet de village de vacances et la création d’un lotissement destinés aux jeunes ménages.

En près de 60 ans, le domaine de Mambaye, sur les hauteurs de Spa, a accueilli plus de 400.000 enfants. 10.000 têtes blondes parcourent leurs bois chaque année en classes vertes.

Les châteaux de Mambaye et de Sous les Haies sont au coeur du domaine. Un patrimoine familial et une activité que les frères Meauxsoone tiennent à préserver. Mais l’infrastructure se fait vieillissante.

"Quand on a repris voilà dix ans, quand on est à la tête d’une activité, il faut se poser des questions et on se projette 10, 15, 20 années plus loin. On ne pouvait pas continuer l’activité avec une infrastructure telle qu’elle est aujourd’hui, indique Xavier Meauxsoone, administrateur de l’Immobilière de Mambaye. Suite à la rencontre avec le Centre d’ingénierie touristique wallon, on a eu l’idée de développer un village de vacances ici sur le site".

Aucune infrastructure de la sorte, combinant hébergements, services et loisirs, n’existe pour le moment à Spa.

Mais avant d’accueillir des familles ici, un obstacle restait à relever : une partie du terrain est en zone d’aménagement communal concerté, en « ZACC », une zone tampon non définie. Impossible d’y construire. Hier soir, le conseil communal a décidé de mettre en oeuvre la zacc Mambaye-Hoctaisart.

Sur 5 ans, 300 Spadois en moins, une natalité en baisse

Au total, une vingtaine d’hectares sont concernés. A côté du projet touristique, un projet immobilier est envisagé par un autre propriétaire. Un projet souhaité aussi par la Ville.

"Sur 5 ans, la Ville de Spa a perdu 300 habitants donc cela fait beaucoup! Et surtout, on remarque une chute de la natalité à Spa, détaille Sophie Delettre, bourgmestre de Spa. Donc il faut pouvoir faire revenir de jeunes ménages à Spa pour pouvoir combler les manques au niveau des habitants. Par rapport à ce nouveau quartier, ce qu’il est intéressant pour nous d’avoir ce sont des maisons unifamiliales avec de petites superficies de jardin. Je pense en effet que pour les jeunes, il est important d’avoir un jardin mais il faut aussi veiller à l’entretien de celui-ci". (Au.M)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte