VEDIA

Pourra-t-on bientôt reprendre le train à la gare de Stoumont ?

 20 janvier 2022 17:46  |   Stoumont


Favoriser la mobilité douce en rouvrant un point d’arrêt à Stoumont, sur la ligne 42 de la SNCB, c’est la volonté de l’échevin Tanguy Wera, qui plaide pour la réouverture de cette gare, située dans la vallée de l’Amblève. Parce qu’aujourd’hui, il n’y a aucun train qui fait arrêt entre Aywaille et Coo, sur cette ligne qui relie Liège à Luxembourg. Avec ses collègues Ecolo de l’arrondissement il plaidera d’ailleurs sa cause auprès du ministre fédéral de la mobilité la semaine prochaine.

" C’est une envie de beaucoup de citoyens que le train s’arrête de nouveau à Stoumont. Il faut savoir qu’il y a une distance de 24 km entre Aywaille et Coo, sans aucun arrêt", déplore Tanguy Wera, échevin de la transition à Stoumont. Commune qui est aussi une des communes belges les moins bien desservies en transports en commun, seul un habitant sur deux peut accéder à un arrêt de bus à moins d’un km par exemple.

Un arrêt ici, ce serait une petite minute de perdue sur tout le trajet, pas de quoi chambouler les horaires de la SNCB. 

" La ligne de train peut servir pour les élèves, pour se rendre au travail, mais aussi dans l’autre sens pour les touristes qui désirent se rendre dans la région, et en particulier à Stoumont." Et tout cela aussi parce que la régionale Ecolo de Verviers, et l’échevin de Stoumont, vont interpeller le ministre fédéral de la mobilité, Georges Gilkinet, jeudi prochain. Avec un argumentaire plaidant en faveur d’un arrêt ici.

On ajoutera que le bâtiment de la gare de Stoumont est toujours sur pied. Il ne faudrait que quelques aménagements pour sécuriser les quais, alors qu’il y a aussi 5.000 M2 de terre-plein pouvant accueillir un grand parking juste à côté. (O.T.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte