VEDIA

Le patchwork à l'Atelier des Arondes: patience, minutie... et papote

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 16 octobre 2019 17:35  |   Jalhay

La couture est tendance depuis plusieurs années déjà. Les Arondes de Jalhay et Malmedy n’ont pas attendus ce retour du Do it Yourself pour saisir une aiguille. Depuis 25 ans, elles se réunissent un jour par semaine pour réaliser des patchworks. Les doigts s’y agitent, les langues s’y délient. "Naturellement quand on est une vingtaine dans le même petit local, cela discute beaucoup", explique Jacqueline Martin. "Moi ce que j’aime dans le patchwork, c’est la diversité des tissus: le toucher, la variété des couleurs... ", indique Nora Martiny.

Et non, le patchwork n’est pas ringard ou réservé aux grands-mères. Il s’adapte. Des défis se multiplient sur internet. "Cela s’appelle le challenge 365. Tous les jours, on a une réalisation à effectuer. C’est un petit bloc de trois pouces et demi sur trois pouces et demi, signale Marie-Agnès Collard. On va charger le modèle sur internet et on l’adapte à notre façon, à nos couleurs, comme on aime". 

Leurs réalisations se comptent en mois, voire en années. Des trésors de minutie et de patience qu’elles exposent dès demain à la salle La Grange et à la maison Bronfort à Sart. "C’est pour ça qu’on fait des expositions que tous les 5 ans, c’est pour être sûres d’avoir un ouvrage fini", précise, en souriant, la présidente de l’atelier des Arondes, Nicole Vilz.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte