VEDIA

Claude Paque évincé de la Zone de Police par "manque d'impartialité" ?

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 15 octobre 2020 18:42  |   Dison - Pepinster - Verviers


En fonction depuis le mois d’octobre 2017, Claude Paque n’est plus le chef de corps de la zone de police Vesdre. Le conseil d’Etat vient d’annuler sa désignation ! A l’époque, la procédure de nomination avait soulevé un vent de polémique. Claude Paque avait été préféré à Alain Barbier à une voix près (10 contre 9).

Interrogée à l’époque sur les résultats de la commission chargée de rendre un avis sur les deux candidatures par nos confrères de Sud Presse qui se les étaient procurés, la présidente du Collège et du Conseil de Police Muriel Targnion avait confirmé que le choix s’était porté sur le commissaire Claude Paque. C’est ce soupçon de partialité de Muriel Targnion, par ailleurs présidente de la commission de sélection, qui a été retenu par le Conseil d’Etat. " Interviewée sur ces résultats, elle les confirme. Le fait de les cinfirmer est jugé par le conseil d’Etat comme un soupçon d’impartialité dès lors qu’aucun vote n’est intervenu par le conseil de zone", explique Pierre Henry, Avocat Zone de Police Vesdre.

Toute la procédure a été régulière

En l’occurrence, il eut été préférable … de ne pas trop parler. " C’est réserve, voire mutisme avant toute prise de décision à partir du moment où la présidente y participe. C’est peut-être une leçon à retenir pour tout mandataire : ne rien dire tant que toute décision n’a pas été prise".

Par contre, le conseil d’Etat confirme bien que la procédure était régulière et que la comparaison des titres et mérites des deux candidats a bien été motivée. "Le jury qui a rendu un avis n’est pas remis en cause. Jusqu’au moment où l’avis a été rendu par la commission, la procédure est bien jugée régulière ", précise encore l’avocat Pierre Henry.

Marc Adans-Dester le retour

Puisqu’il s’agit d’une décision d’annulation, le Collège de zone s’est réuni en urgence ce matin et a désigné Marc Adan-Dester comme chef de corps faisant fonction. Le conseil et le collège de zone vont devoir rapidement se prononcer sur la procédure à relancer. Et surtout à quel stade…










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte