VEDIA

Un modèle de financement participatif pour aider le CMH ?

 27 mars 2019 11:47  |   Arrondissement de Verviers

En cette période pré-électorale, plusieurs formations politiques locales ont récemment pris l’initiative de débattre d’un modèle de financement alternatif destiné à offrir la gratuité du transport héliporté à tous les citoyens, en cas d’urgence. L’ASBL Centre Médical Héliporté, basée à Bra-sur-Lienne, ne dit pas non à la seule condition de maintenir les valeurs et les principes de son système d’affiliation. "Le modèle d’affiliation au CMH existe depuis 20 ans et, grâce à la population, démontre chaque année sa capacité à pérenniser le projet de service médical d’urgence et de réanimation par hélicoptère de Bra-sur-Lienne", explique Olivier Pirotte, coordinateur opérationnel au CMH.

L’ASBL Centre Médical Héliporté rappelle que toute formule de financement doit avoir pour objet principal de ne pas risquer de mettre en péril sa pérennité, sa crédibilité et son image de marque auprès de la population. Depuis dix ans, un système d’affiliation de groupe, est accessible à toute structure juridique, disposant d’un numéro d’entreprise (PME, ASBL, etc), qui souhaite marquer son attachement de soutien et de solidarité au projet du CMH, en reconnaissance de la qualité du service accessible à tout patient en situation d’urgence.

130 000 adhérents et citoyens acteurs d’un projet unique

L’affiliation est un pilier financier dans la gestion du projet du CMH. Durant plusieurs années dans son histoire, l’ASBL Centre Médical Héliporté a été menacée par de gros déficits financiers. "Avec ses affiliés, le CMH réussit à offrir un service de qualité et diminuer le coût réel du transport héliporté. Une mission de secours avec transport par hélicoptère se calcule à la minute de vol réel. Le coût réel moyen d’une mission pour l’ASBL CMH est de 3300 €. Grâce à l’affiliation, ce coût est ramené à un forfait facturé au patient de 1550 €, applicable quelle que soit la mission avec transport et quel que soit le trajet du transport par hélicoptère. Les différentes mutuelles et assurances souscrites par le patient peuvent intervenir pour l’aider à payer cette facture forfaitaire. Lorsque le patient est affilié au CMH, l’ASBL prend à sa charge les frais de transports qui ne sont pas couverts par sa mutuelle ou toute autre assurance, soit le principe de la gratuité du transport héliporté", rappelle Olivier Pirotte.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte