VEDIA

Spa: un concert test pour sauver la culture

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 08 mars 2021 17:52  |   Spa


Le dernier comité de concertation a une nouvelle fois douché les espoirs du secteur culturel. Les concerts, spectacles et autres animations culturelles à grande échelle sont toujours interdits. Et aucune perspective n’est donnée. Le député wallon, Charles Gardier, la Bourgmestre de Spa, Sophie Delettre et le groupe Ykons ont du coup décidé de s’associer pour mettre sur pied un « concert test », histoire de faire bouger les lignes.

Audrey Degrange

 Un concert rassemblant 440 personnes assises et masquées dans la salle du Théâtre de Spa, c’est la proposition faite par le député MR, Charles Gardier pour tenter de déconfiner la culture. Une jauge test qui doit encore être validée par l’Université de Liège, chargée de mettre en place, le protocole le plus réaliste possible. « On doit objectiver les choses et ne prendre aucun risque avec la santé des publics. Nous souhaitons que les scientifiques de grand talent que nous avons, puissent sur le terrain analyser les protocoles et les résultats pour permettre, avec ces données chiffrées, de donner des perspectives au secteur culturel »

On parlera donc plutôt d’expérience scientifique que de réel divertissement. La finalité étant de dupliquer le protocole spadois dans d’autres centres culturels. Une initiative rendue aussi possible grâce au feu vert de la Bourgmestre de Spa. D’ordinaire prudente depuis le début de la crise, Sophie Delettre n’a ici pas hésité à mettre ses salles à disposition. « Globalement on a dit oui et puis, ici, les choses s’accélèrent, révèle-t-elle. On attend donc les protocoles mais on se tient prêt à les mettre en place. Nos régisseurs ont une réelle expertise et cela fera du bien tant au citoyen spadois qu’au personnel du centre culturel de retrouver un peu de culture dans notre Ville qui est en d’ordinaire riche. »

Un enthousiasme partagé par le groupe Ykons qui s’est lui porté volontaire partant du constat que dans d’autres pays, de réelles perspectives existent. « On se devait en Belgique de tenter l’expérience et de mettre en place ce protocole, explique Renaud Godart, Chanteur du groupe Ykons. Déjà pour montrer qu’on bouge et qu’on est là. On voit aussi que dans les autres pays, les acteurs du monde culturel ont ont sur démontrer que faire revenir les gens à des concerts et des spectacles ne représentait pas plus de risques que de faire ses courses. »

 Et il y urgence à agir, le secteur culturel, comme d’autres, s’asphyxie. La date de ce concert test ainsi que celui organisé à Gand devrait sous peu être connue.

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte