VEDIA

Limbourg: Pavés et galets retrouvent leur place

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 13 novembre 2019 17:30  |   Limbourg

Nouvelle étape importante dans le chantier de réfection de la Place Saint-Georges à Limbourg. Depuis ce 8 novembre, les paveurs sont à pied d’oeuvre. Après une première phase où les pavés ont été retirés, triés et où les impétrants ont été remis aux normes, les travaux se poursuivent donc avec la remise en place des fameux galets de Vesdre si emblématiques de l’endroit.

Audrey Degrange

Inscrite au patrimoine exceptionnel de Wallonie depuis 1993, la Place Saint-Georges n’est pas un lieu anodin pour les Limbourgeois. Coeur véritable du duché, elle est exceptionnelle à plus d’un titre. "C’est un petit lieu convivial qui n’a pas bougé avec le temps, note Valérie Dejardin, Bourgmestre de Limbourg. Il y règne une atmosphère historique et paisible, ce qui est assez rare de nos jours avec le développement des réseaux sociaux."

Pourtant depuis de nombreuses années, elle est en souffrance. En témoigne, le nombre incalculable de bosses et de trous jalonnant son parcours. Une image bientôt du passé. Car au lieu dit Les Pierres Blanches, on s’active enfin à la remise en place des pavés et des fameux galets roulés de rivière. Les gestes sont méthodiques et précis. La rénovation est quelque peu complexe. "C’est une rénovation à l’identique donc on ne peut pas y faire ce que l’on veut, détaille la première Limbourgeoise. Ceci étant dit, vu les différents chantiers qui ont eu lieu depuis une quarantaine d’années, il y a des pavés qui ont disparu. On doit donc incorporer un tiers de matière supplémentaire. On a aussi  l’obligation de suivre le schéma originel de la place. En clair, on ne peut pas mettre un galet de Vesdre à côté d’un pavé différent", poursuit-elle.  

Découpé en phase, le chantier progresse déjà relativement vite. Cette première zone devrait être finie pour l’hiver s’ensuivra alors la place en elle-même. "Le but est d’ouvrir, de faire l’ensemble des travaux d’impétrants et puis de repaver. On essaye d’ennuyer le moins possible  les riverains et les touristes."

Un million 500 mille euros, c’est le montant de la restauration de cet endroit ô combien symbolique. Subsidiée à hauteur de 90%, l’étape d’aujourd’hui est aussi importante pour l’asbl Limbourg Ma Place qui se bat depuis des années pour que la Place Saint Georges retrouve son lustre d’antan grâce à la généreuse contribution de donateurs. "On est très content, sourit Jacques Lamotte, Président de Limbourg Ma Place. Depuis 5, 6 ans, on est eu de nombreuses réunions, discussions, disputes parfois alors voir que les premiers pavés retrouvent leur place, c’est enfin du concret."

En tout, quelques 600 pavés en pierre bleue de Sprimont gravés au nom des bienfaiteurs couvriront 10% de l’espace soit un par mètre carré. La cure de rajeunissement est indéniablement en marche. Preuve qu’on a dépassé le Moyen-Age à Limbourg.

 

 

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte