VEDIA

Sauvetage en fagnes : qui doit payer les secours ?

 22 janvier 2021 17:00  |   Baelen


Une fois que l’on s’aventure en fagnes, se perdre est vite arrivé. En une semaine, les services de secours sont sortis à trois reprises pour retrouver des touristes égarés dans la réserve naturelle. D’importants moyens ont été déployés : autopompe, camion 4x4, chenillette, drone et surtout de nombreux policiers, pompiers et agents du DNF (Département Nature et Forêt). Mais une polémique refait surface aujourd’hui : celle des coûts des moyens de sauvetage engendrés par ces interventions spectaculaires.

Si la vie humaine n’a évidemment pas de prix, les frais de sauvetage sont intégralement pris en charge par l’Etat. Ce qui pose question à certains bourgmestres de la zone de secours Vesdre, Hoëgne & Plateau réunis virtuellement en Conseil de Zone cet après-midi. Parmi eux, le Bourgmestre de Baelen Maurice Fyon qui était sur le terrain dans la nuit de mardi à mercredi pour accompagner les pompiers à la recherche de deux promeneurs néerlandophones.

Le DNF enverra la facture !

Mais comme l’a indiqué le commandant de la Zone Quentin Grégoire, le sauvetage de personnes ne peut pas être facturé aux victimes. « La recherche de personnes disparues relève d’une mission de police. Nous allons quand même contacter la tutelle pour s’assurer qu’aucune facturation ne peut être effectivement envoyée au vu de la loi » a-t-il fait savoir.

Le Bourgmestre de Baelen a quand même indiqué que le Département Nature et Forêt allait facturer les heures de prestation supplémentaires de ses agents. (Manu Yvens)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte