VEDIA

La siroperie artisanale Thomsin en plein rush

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 13 septembre 2018 17:20  |   Thimister-Clermont

 Il fut un temps où les vergers remplis de fruitiers s’étendaient à perte de vue… Il fut un temps où le sirop était fabriqué à la ferme, ce qui permettait aux habitants de manger des fruits en toute saison. C’est au 17e siècle que la fabrication du sirop a commencé au Pays de Herve. Aujourd’hui, si la plupart des siroperies sont industrielles ou semi-industrielles. il reste tout de même quelques artisans qui n’ont jamais changé leur recette et qui ont conservé la méthode de fabrication de leurs ancêtres. A Thimister, Maurice Thomsin est la 4e génération à fabriquer sirop en activité complémentaire.

Chez Thomsin, le sirop est dans la famille depuis 1884

Ici, tout se fait au feeling avec du matériel artisanal. Les cuves sont en cuivre; tout comme les chapeaux anti-débordements, ou les louches. Les seaux sont en bois, la presse date du début du 20e siècle et la cuisson se fait sur des foyers au bois et au charbon. Une méthode de fabrication qui va forcément avoir un effet sur le goût du sirop, qui, d’un pot à l’autre sera sensiblement différent.

La siroperie  Thomsin, est une de rares siroperies complètement artisanale encore en activité sur le plateau de Herve. Et ici, on fabrique toujours à façon. Un service aux habitants qui remporte toujours plus de succès.

Les sirops de Maurice et de son épouse se trouvent dans les épiceries fines notamment, dans certains commerces de la région ou simplement chez eux.

 (PL)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte