VEDIA

Comme Saint-Vith, Jalhay souhaite chauffer au bois des bâtiments communaux

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 26 novembre 2019 15:08  |   Jalhay

La commune de Jalhay est recouverte de forêts. Aujourd’hui, elle planche sur une manière de mieux les valoriser en chauffant au bois certains de ses bâtiments communaux. Saint-Vith a opté pour le bois pour son réseau de chauffage depuis 9 ans déjà. Comment le système fonctionne-t-il? Quels sont ses avantages? C’est ce que nous avons tenté de savoir.

Au total, cinq bâtiments communaux à Saint-Vith sont chauffés par un réseau de chaleur au bois: le hall omnisports et la piscine, l’Hôtel de Ville et trois écoles. Ils sont reliés à une grande chaufferie au bois par une conduite longue de 630 mètres de long. Depuis 9 ans, le passage du mazout aux petites plaquettes de bois a déjà permis d’économiser 4.600 tonnes d’émission de CO2. 

1.600.000 litres de mazout économisés en 9 ans

"Il y a quand même 1,6 million litres de mazout qui n’ont pas été brûlés ces 9 dernières années au centre de la ville. C’est quand même un élément très important pour la qualité de l’air", explique Herbert Grommes: bourgmestre de Saint-Vith.

Les investissements sont importants: près de 900.000 euros mais les subsides aussi. La Région wallonne a financé le projet à hauteur de 500.000 euros. Ce réseau de chaleur aurait pu être très rentable si le prix du mazout n’avait pas chuté autant ces dernières années. "Quand on regarde les 9 années, on a peut-être dépensé 20-25.000 euros en plus. C’est lié surtout au prix du mazout qui est quand même descendu cette dernière décennie", indique Herbert Grommes.

Les plaquettes sont achetées durant l’été

Pour le moment, Saint-Vith utilise très peu son propre bois, l’acheter sur le marché revient moins cher. Mais grâce à ce hangar de 40m de long et de 10m de haut, elle améliore le rendement des plaquettes de bois en les faisant sécher. Cet espace de stockage lui permet aussi de les acheter au bon moment. C’est-à-dire durant l’été. 

Des chaudières au bois dans des conteneurs à Jalhay

La construction d’un tel hall de stockage est en question à Jalhay. La commune étudie la possibilité d’utiliser le bois pour chauffer des écoles ou d’autres bâtiments communaux.  "On est une commune avec énormément de bois, soutient Michel Fransolet, bourgmestre de Jalhay. On a remarqué également qu’il restait beaucoup de déchets forestiers au bord des chemins. On pourrait valoriser tous ces déchets. Une autre chose maintenant, c’est le prix du bois qui a fortement chuté. Cela permettrait de mieux valoriser nos bois communaux".

Pas de réseau de chaleur à Jalhay mais des conteneurs placés à côté de bâtiment. "Un peu près un tiers de la surface du conteneur est utilisé pour la chaudière, les deux autres tiers, c’est pour la réserve des plaquettes. Et on peut placer ce conteneur au bord d’une école, pas trop loin où se trouvait la chaudière au mazout. On rebranche tous les tuyaux sur les tuyaux et... voilà!", précise le maïeur jalhaytois. (Au.M)

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte