VEDIA

Inscriptions record au Centre scolaire Saint-Joseph à Dolhain !

 09 septembre 2021 13:43  |   Limbourg


Conséquence des dernières inondations qui ont touché notre région, certaines écoles ont dû postposer la rentrée des classes. C’est le cas au centre scolaire spécialisé Saint-Joseph à Dolhain où les élèves ne sont rentrés que ce mercredi. Dans les nombreuses pertes que l’école a enregistrées, on compte deux camionnettes qui servaient au transport d’élèves. Mais grâce au club Rotary de Welkenraedt – Plombières, elle vient d’en récupérer une première. 

Dévastée il y a encore deux mois à peine, l’école Saint Joseph a retrouvé des couleurs en ces premiers jours de rentrée. Rentrée postposée au vu du travail titanesque qu’il a fallu effectuer pour remettre l’établissement en état. " On a perdu tous nos bureaux administratifs, deux étages de notre bâtiment principal qui comprennent les salles d’étude, les salles de profs et un réfectoire. Sans oublier deux ateliers complètement démolis. Dans d’autres ateliers, ce sont surtout des machines qui sont perdues. Sans parler du chauffage et de l’électricité où c’est très compliqué aussi..", explique Fabrice Dumez, Directeur Centre scolaire Saint-Joseph Dolhain.

Une première camionnette avant une deuxième

Dans l’interminable liste des dégâts qu’a connus l’école Saint-Joseph, deux camionnettes également qui servait au transport des élèves. Dans l’élan de solidarité qu’on a connu après la catastrophe de juillet dernier, le club Rotary de Plombières – Welkenraedt s’est retroussé les manches pour trouver les fonds nécessaires à l’achat d’un premier véhicule. Il a vite été rejoint par le club de Fléron. " Notre club Rotary est situé à proximité de Dolhain. On se devait de les aider dans ce projet", raconte Patricia Bourseau, Présidente Rotary Club Plombières – Welkenraedt.

Moment symbolique ce midi, la remise des clefs du nouveau minus au directeur de l’école Saint Joseph. Un deuxième devrait bientôt arriver. "Cette camionnette va nous servir à transporter des élèves de notre site vers des entreprises qui nous accuillent et où des cours sont donnés puisque chez nous, de nombreux ateliers ont été impactés", explique le directeur Fabrice Dumez.

Dans un environnement qui porte encore les stigmates de la catastrophe les élèves ont retrouvé leur école ce matin. Des élèves plus nombreux encore qu’à la même période l’an passé. A la plus grande surprise du directeur, 10 élèves en plus se sont inscrits au centre scolaire Saint Joseph. (Manu Yvens)

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte