VEDIA

Fournitures scolaires: les prix gonflent, les familles scrutent les promos

 26 aout 2022 16:23  |   Arrondissement de Verviers


À  la veille de la rentrée, c’est le rush dans les magasins de fournitures scolaires. Cette année, la facture des familles gonfle avec l’inflation. Le prix de la pâte à papier a, par exemple, augmenté de près de 50% en un an. Ce qui se répercute indéniablement sur le ticket de caisse des parents. Alors, au moment d’acheter, on compare plus que jamais les prix.

Derniers jours de vacances, bientôt la rentrée. C’est l’heure des achats de fournitures scolaires. Plus du double de personnes franchissent la porte de ce magasin verviétois fin août. C’est le cas de la famille Levi. Trois enfants aux études supérieures, deux en secondaires, sont à équiper pour la rentrée. 

Cette année, la facture s’annonce encore plus salée. Comme d’autres produits, les prix des fournitures scolaires sont à la hausse.

« Tout le monde en est conscient, je pense, indique Catherine Vincent, mère de famille nombreuse. Notamment le papier, il était à 4 euros quelque chose il y a peu de temps... On sent cette augmentation de prix. Je suis sûre qu’en passant à la caisse, on va avoir plus mal encore »

« Beaucoup les matières premières ont augmenté. Pour le papier, les feuilles blanches, il y a littéralement une pénurie, explique Philippe Sabel, directeur de Bureau Vallée. Alors, on rogne sur nos marges mais le consommateur final paie quand même les pots cassés »

255€ en primaire, et 428€ en secondaire

La ligue des familles a lancé une grande enquête auprès de près de 2.000 parents. Les chiffres sont éloquents. Le coût moyen de la rentrée par enfant s’élève à 255€ en primaire, et 428€ en secondaire. C’est trop selon l’association. D’autant plus que l’addition grimpe encore dans l’enseignement secondaire professionnel et technique de qualification suite aux outils et équipements à acheter.

Plus d’une école secondaire sur deux demande désormais aussi un ordinateur. Ce qui alourdit de 70% la facture pour les élèves de primaire et de 56% pour ceux du secondaire.

La gratuité étendue aux primaires et à l’enseignement qualifiant? 

Face à ces difficultés, La ligue des familles plaide pour étendre la gratuité des fournitures scolaires à l’enseignement qualifiant et, progressivement, aux primaire. En attendant, l’association propose d’instaurer un « maximum à facturer » ce qui permettrait déjà de diminuer de près de moitié le ticket de caisse des parents...

(Aurélie Michel)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte