VEDIA

Le Musée de la Vieille Montagne ouvre ses portes à la Calamine

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 14 septembre 2018 16:07  |   La Calamine

Un des vestiges de l’activité minière de La Calamine a été restauré à l’identique par les autorités communales. Il symbolise à lui seul le développement de l’activité du zinc pour la Calamine dans toute sa dimension internationale. Sa construction date de 1910. Il s’agissait de la maison directoriale de la société « La vieille montagne » qui a développé l’extraction du zinc dans la région. C’était aussi la gare de marchandises et de passagers qui faisait la jonction entre Liège et Aix-la-Chapelle. La toiture est en évidemment en zinc, c’est exactement la même que lors de la construction. Le coût des travaux ont été pris en charge par l’entreprise VMZinc. Il faut dire que ce site est véritablement le berceau de l’activité de l’entreprise.

Une histoire qui a démarré en 1805 

L’histoire de la Calamine est indissociable de la vieille montagne. C’est ici, sur ce site que l’activité du zinc a véritablement démarré dès 1805. Et on peut dire que son développement a eu des conséquences plutôt exceptionnelles sur la région. Pendant 103 ans, Moresnet Neutre a été un territoire neutre, une particularité territoriale qui a forcément laissé des traces …

Le musée de la vieille montagne est loin d’être une copie du musée de la vallée de la gueule. Si les documents historiques sont mis en valeur, on a misé sur l’interactivité et le multi média pour développer les différentes thématiques. L’association 1871 est évidemment présente.

La vieille montagne c’est aujourd’hui un groupe international VM Building Solutions qui représente 1500 personnes à travers le monde. Un des leaders mondiaux dans le zinc laminé.

Des portes ouvertes

Le musée de la vieille montagne ouvre ses portes au public ce samedi 15/09 et dimanche 16/09. Une lecture en français est prévue le dimanche à 18 heures, il s’agit de Jérôme Nayer et Julie Nayer (Théâtre des Chardons) nous proposent leur lecture du texte de David Van Reybrouck : Zink.

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte