VEDIA

Inondations: plus de 1000 carcasses de véhicules évacuées!

 27 juillet 2021 18:30  |   Verviers


Symbole des inondations qui ont frappé notre région : les nombreuses carcasses de véhicules retrouvées un peu partout dans les Vallées de la Vesdre et de la Hoëgne. Plus de 1000 véhicules sinistrés ont déjà été enlevés, douze jours seulement après la catastrophe. La majorité de ces véhicules sont bons pour la casse. En attendant, ils sont entreposés sur les différents sites de sociétés de dépannage.

Tous ces véhicules ont été immergés, dégradés ou détériorés durant les inondations. On les a retrouvés parfois écrasées sous un arbre ou bien coincées au beau milieu de l’eau. Les sociétés de dépannage doivent les évacuer. Le travail est colossal. "A ce stade, rien que chez nous, on est déjà à presque 800 véhicules dans notre plateforme et malheureusement, ce n’est pas encore terminé. Ca rentre chaque jour par coup de 80-90 véhicules. On travaille 24h sur 24 et 7 jours sur 7 pour évacuer au mieux les routes. On a commencé par ce qui était le plus urgent. Maintenant, on commence à dépanner les véhicules qui sont dans l’eau", précise Axel Higny, le patron de Verviers Dépannage

Il resterait encore 200 à 300 véhicules à enlever, rien que sur Verviers, Theux et Pepinster. L’armée pourrait d’ailleurs venir hélitreuiller les carcasses les plus difficiles à atteindre. Au total, on dépassera largement les 1000 véhicules à identifier.

Pour que les propriétaires et les experts puissent retrouver plus facilement chaque véhicule sinistré, la société de dépannage a mis en place une plateforme très pratique. "C’est une plateforme qui nous permet de mettre le numéro de châssis quand il est encore lisible ou la plaque d’immatriculation si elle est toujours sur le véhicule. Cela permet aussi de dire sur quel site se trouve le véhicule sachant qu’on en a trois (à Verviers, Pepinster et Theux). Enfin, ça permet au client et aux experts de localiser plus facilement son véhicule", détaille Axel Higny.

Le véhicule identifié, il faut ensuite que le propriétaire effectue quelques démarches. "La seule démarche à faire, c’est de contacter son assurance et de déclarer comme étant sinistré. Par des procédures qui sont rôdées, on envoie les missions et nous, on prend contact avec eux. On va voir le(s) véhicule(s). Et c’est une procédure perte totale dans la grande majorité des cas", explique Philippe Somja, le patron de P. & Ph. Somja Expertises.

Quant aux indemnisations, elles dépendront du type d’assurance et du rapport d’expert. "Pour l’instant, on est en contact avec les compagnies d’assurance pour alléger les procédures. Il faudra encore un peu de temps pour que tout soit rôdé. On adapte les procédures journellement. Ce n’est pas évident. On fait ce qu’on peut", ajoute Philippe Somja.

En Wallonie, on estime à 50 000, le nombre de véhicules hors d’usage dû aux inondations.

Renaud Collette

 







Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte