VEDIA

Relier Malmedy à Liège en vélo ou Pepinster à Eupen? Bientôt possible

 02 juillet 2021 16:42  |   Arrondissement de Verviers


Les coupés de ruban au-dessus des pistes cyclables devraient se multiplier les prochaines années. Si deux nouveaux tronçons RAVeL sont inaugurés ce vendredi à Hombourg et Aubel, beaucoup d’autres infrastructures vélo sont en chantier dans notre région. L’idée est d’encourager les wallons à enfourcher leur vélo au quotidien. Pour ce faire, les itinéraires doivent être continus, pratiques, confortables et sécurisés.  

« A Trois-Ponts, actuellement, nous effectuons un chantier qui est en cours pour sécuriser un passage sous les ponts, qui n’est pas optimal, qui est vraiment dangereux. Donc, les aménagements sont en cours avec une passerelle qui s’accroche à l’ouvrage d’art de la SNCB, qui permettra de rejoindre la gare de Trois-Ponts", explique Philippe Elsen, directeur Direction des routes de Verviers - SPW. 

Relier Spa sur son vélo depuis Trois-Ponts ou Malmedy devrait être possible demain aussi.

« On est en train de travailler sur la ligne 44 A du côté de Francorchamps- Cockaifagne... On est en train de s’approcher de Spa. On est en train d’adjuger, pour réaliser les travaux l’année prochaine, la passerelle au-dessus de la Sauvenière pour rejoindre la gare de Géronstère », précise Philippe Elsen.

Deux autres gros projets sont en cours: le RAVeL des Sources qui permettra de relier Spa à Theux puis Pepinster et la Vesdrienne, soit la connexion entre Liège -Trooz-Pepinster-Verviers-Baelen et Eupen. Une enveloppe de 45 millions d’euros a été dégagée par le gouvernement wallon pour ces infrastructures dédicacées à 100% au vélo.

Pour l’instant, les différents tracés sont comparés. Aucune ancienne ligne de chemin de fer n’existe où prendre assise.

Les travaux des premiers tronçons de la Vesdrienne, longue de 51km, pourrait déjà être adjugés fin de cette année. D’autres les années suivantes. La Wallonie projette d’aménager 370 kilomètres de pistes cyclables chaque année. D’ici 2030, l’objectif est de multiplier par 5 la part du vélo dans nos déplacements et de diminuer d’un tiers le nombre de voitures sur nos routes. (Au.M)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte