VEDIA

Le chantier de Polleur démarré en 2016 s'achève, pourquoi a-t-il pris autant de temps?

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 21 janvier 2020 16:13  |   Theux


C’est un chantier fleuve qui s’achève. Les travaux d’égouttage et de lifting de la chaussée et des trottoirs d’une partie du village de Polleur se terminent. Avec beaucoup de retard. Le chantier a démarré en octobre 2016 et devait durer 250 jours ouvrables. On en est loin. Pourquoi ? Doit-on s’attendre à d’aussi longs délais pour les phases 2 et 3 ? Tentatives de réponses.

 "On a dû rouvrir, refermer, rouvrir, refermer... c’est ça qui explique cette durée", résume un Pollinois. "Quand on a changé d’entrepreneur, cela a évolué très vite. Sur un an de temps, toute la rue Basse a été terminée. On est enchanté. Enfin, moi, personnellement. Je trouve cela très joli. Les trottoirs sont magnifiques", explique son voisin.

Un an et demi de retard en raison du sol rocheux et de mauvais tuyaux

"Le chantier a démarré en octobre 2016 et a connu dès le départ d’assez grandes difficultés au niveau de la pose du premier tronçon d’égouttage donc, entre le pont de Polleur et l’entrée du village, explique Bruno Gavray, l’échevin des Travaux de Theux. L’entrepreneur y a pris du retard. D’une part par rapport à la qualité du sol qu’il a rencontré qui était beaucoup plus rocheuse, compacte qu’attendu et donc des rendements qui ont été moindres et, d’autre part, des problèmes de fournitures de tuyaux qui ont finalement nécessité un remplacement complet de ces premiers tronçons d’égouts qui avaient déjà été difficiles à poser. Suite à ce cumul de premiers soucis, on estime à un an et demi le délai complémentaire qui a été nécessaire au chantier".

La rue Félix Close terminée fin 2020

La dernière couche de revêtement sera posée au printemps. Mais les travaux ne sont pas finis pour autant pour les Pollinois. Les ouvriers vont alors s’attaquer à la phase 2. Elle concerne la rue Félix Close. Ce tronçon est plus court et moins compliqué. Il devrait être terminé fin 2020. Tout comme les travaux d’égouttage et de réfection du village de Spixhe. La commune pourra alors s’attaquer en 2021 à la partie haute de Polleur, la république libre du moulin d’Eweréville et au village de Becco. (Au.M)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte