VEDIA

Centrale de Coo: l'alternative verte d'Engie

 11 mai 2021 14:55  |   Trois-Ponts


Le vaste chantier d’extension de la centrale hydroélectrique de Coo est lancé depuis quelques semaines maintenant. Ce mardi, la ministre fédérale de l’Energie, Tinne Van der Straeten, était sur place. Coo sert en quelque sorte de batterie dans le paysage énergétique du pays, lançant le pompage du bassin inférieur quand la production d’électricité est trop importante. Et libérant les trompes d’eau vers les turbines quand la demande en électricité est trop forte. L’extension permettra d’augmenter de 7,5% la capacité de production de la centrale et de s’inscrire encore un peu plus dans la transition énergétique. 

"Mise en service dans les années 1970, Coo est un maillon essentiel du système énergétique belge. Cette centrale de pompage-turbinage fonctionne comme un gigantesque batterie de stockage de l’électricité grâce à l’eau déplacée entre son bassin inférieur et ses deux bassins supérieurs situés 250 mètres plus haut. Elle a été conçue à l’origine pour couvrir les pointes de consommation en début et fin de journée. Depuis, avec la place de plus en plus grande des énergies renouvelables intermittentes (le vent et le soleil), Coo permet également de compenser les variations de production de celles-ci, et contribue à l’équilibre du système en temps réel. Elle est en effet capable de stocker ou de produire sur demande avec un temps de réponse de 2 minutes, l’équivalent de la production d’une tranche nucléaire (1 GW) pendant près de 6 heures, soit la production à plein régime de plus de 300 éoliennes pendant ce même laps de temps", précise Engie. 

"D’ici début 2025, la puissance de la centrale passera de 1080 MW à 1159 MW tandis que levolume de stockage passera de 6000 MWh à 6450 MWh.  Cette augmentation de puissance de79 MW correspond à la puissance de 26 éoliennes de 3MW. L’augmentation du volume de stockage de 450 MWh correspond  à la capacité de stockage de 31.000 batteries domestiques", précise encore Engie.

Pour Tinne Van der Straeten, ministre fédérale de l‘Energie, qui étairt en visite sur site ce mardi : « L’agrandissement de la centrale à accumulation de Coo est une étape essentielle d’une transition vers 100 % d’énergie renouvelable. La centrale de Coo fonctionne comme une gigantesque batterie qui ajoute de la flexibilité et ce faisant soutien la poursuite de la croissance de l’énergie renouvelable. ENGIE est pour le gouvernement, en tant que partenaire historique de notre pays, un allié pour réaliser avec lui cette transition vers le 100% renouvelable et la neutralité carbone, et y jouer un rôle de pionnier. »

« Aujourd’hui, ENGIE franchit une étape majeure pour accompagner la Belgique dans sa transition énergétique. L’augmentation prévue du volume de stockage et de la puissance de Coo permettra de contribuer de manière significative aux objectifs que le pays s’est fixé en termes de flexibilité. Cette flexibilité permet l’intégration toujours plus poussée des énergies renouvelables intermittentes. Nous confirmons, avec cet investissement notre rôle d’entreprise pionnière, localement ancrée en Belgique depuis plus de 100 ans, ainsi que notre volonté d’être leader dans la transition vers la neutralité carbone", conclut Cedric Osterrieth, CEO ENGIE Generation Europe. 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte