VEDIA

Malmedy: 125 ans de défense du wallon

 25 novembre 2022 11:14  |   Malmedy


C’est à la fin du 19ème siècle, en 1898 précisément que l’Abbé Pietkin rassemble autour de lui quelques défenseurs du wallon pour contrer les décisions de l’occupant prussien.

Au fil des péripéties historiques qui ont marqué la région, dont la 1ère et la 2ème guerre, et le ballottement entre les frontières des communes de Waimes et Malmedy, le Club Wallon a pris de l’importance. « A        l’époque Malmedy était repris dans l’empire allemand depuis 1815, et en réaction au Kulturkampf, qui a été imposé à l’ensemble des territoires allemands, imposant l’allemand comme seule langue, Malmedy s’est vu germanisée d’avantage. Le français, et le wallon, étaient alors battus en brèche », nous rappelle Jacques Remy-Paquay, président du Royal Club Wallon de Malmedy, qui fête donc en 2023 ses 125 ans de création.

« C’était un mouvement de résistance culturelle face à cette germanisation forcée imposée par Bismarck et ses successeurs, quand 4 jeunes Malmédiens ont créé ce Club Wallon en 1898. C’était un acte de courage, un acte politique à l’époque, même si par la suite le Royal Club Wallon a abandonné toute ambition politique, pour devenir défenseur des traditions wallonnes, au même titre que toutes les autres sociétés culturelles et folkloriques malmédiennes. »

Loin de considérer cette langue régionale, le wallon de Malmedy-Waimes, comme une langue morte, le Royal Club Wallon poursuit plusieurs belles missions tout au long de l’année. « C’est tout d’abord de préserver l’acquis du wallon, de préserver l’identité wallonne, à travers toute une série de publications, à travers l’orthographe wallonne qu’on a essayé de préciser, mais c’est aussi initier les jeunes au wallon parce qu’on constate une perte de la transmission intergénérationnelle. Donc il faut aller dans les écoles, organiser des ateliers de parler wallon, comme on le fait avec les « cak’tèdjes ». Sans oublier les répétitions des chants en wallon lors du carnaval, etc. »

Le programme de cette année anniversaire trouvera son point d’orgue le 13 janvier 2023, avec la séance officielle, à la date de création de la société. Avant les « Fêtes aux langues de Wallonie » le 13 mai, la soirée de gala le 16 septembre, la sortie d’un livre et d’un film en fin d’année. Bref, beaucoup de rendez-vous pour fêter le wallon dignement. Et cela commencera déjà ce samedi 9 décembre avec la traditionnelle « Sîze du Noyé » à La Fraternité. (O.T.)

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte