VEDIA

Le sans alcool, une vraie tendance

 01 decembre 2022 17:00  |   Arrondissement de Verviers


Les fêtes de fin d’année approchent et il n’est pas rare de voir les offres promotionnelles se multiplier dans le rayon alcool des supermarchés. Une tendance observée aussi pour le sans alcool. Chez Neobulles à Herve, le volume des boissons non alcoolisées augmente de 10% chaque année. La gamme, elle, ne cesse de s’étoffer pour proposer de réelles alternatives festives aux consommateurs. 

Audrey Degrange

Sans alcool, la fête est plus folle. Ce vieil adage n’aura finalement jamais été aussi proche de la réalité. Car chaque année, les consommateurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers le 0%. « Pendant la fin de l’année, la tendance augmente, les clients sont plus attentifs à prendre du sans alcool car ils doivent faire attention sur la route, il y a beaucoup de sorties, ... et pendant l’année, on a des clients fidèles qui viennent pour ça », explique Benoît Hardy, Chef de magasin à Dison.

"Moi, je trouve ça un peu trop sucré", explique un client. "Je trouve qu’il n’y a pas de différence" ajoute un autre. "Je n’aime pas trop le vin mais il paraît que le gin est plutôt réussi", confie une habituée.

Le goût, c’est justement tout ce qui a changé. De la bière en passant par le vin et les spiritueux, chez Neobulles à Herve, cela fait plus de 10 ans qu’on s’attelle à ne pas faire illusion et à proposer une gamme diversifiée et de qualité. « Les techniques se sont améliorées au fil du temps parce que, dû à la demande en croissance, les sociétés n’ont pas eu d’autre choix que de s’améliorer et d’arriver avec de nouvelles alternatives beaucoup plus qualitatives. On n’est plus du tout sur des bières très sucrées, on est arrivé à un équilibre et des alternatives qui répliquent ou qui sont aussi équivalentes que la boisson alcoolisée de base. »

Et l’effet est bluffant. Grâce à un procédé et un savoir faire unique. « En fait, on chauffe très très légèrement nos produits pour les désalcooliser et donc au final, on a l’alcool d’un côté et notre produit de l’autre qui est bien 0,0% »

De l’apéro au pousse café, Neobulles est aujourd’hui leader sur le marché belge du sans alcool. Sans pour autant prôner l’abstinence totale, le plaisir reste de mise, le tout dans la modération. « On peut consommer sans alcool et faiblement, on a une multitude de choix, poursuit Anne Stassen. La consommation comme on l’avait il y a 10 ne sera plus jamais la même. On parle plutôt d’une tendance à +8% sur le sans alcool et + 0,7% pour l’alcool donc on voit q’u’il y a vraiment un monde entre les deux dans les évolutions. »

Une évolution qui séduit jusqu’à l’exportation. Dans quelques jours, Neobulles sera aux côtés de la princesse Astrid pour une mission économique au Japon où la société pourra une nouvelle fois y vanter ses boissons innovantes à haute valeur ajoutée.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte