VEDIA

Spa: Une aide aux plus démunis qui tombe à pic !

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 12 juin 2020 13:28  |   Spa


La crise sanitaire que nous vivons a un impact sur de nombreuses facettes de notre société. Les économistes mettent en garde contre une éventuelle crise économique. Certains Belges commencent déjà à ressentir l’impact sur leur pouvoir d’achat. En parallèle, les bénévoles de plusieurs associations s’activent pour aider les plus démunis. C’est notamment le cas pour l’ASBL Ciréfasol qui organisait une distribution de denrées non-périssables ce jeudi au musée de la vie d’eau.

"La précarité gagne du terrain"

Notre économie a été bouleversée par le coronavirus. Les conséquences sont nombreuses : augmentation du prix de certaines denrées alimentaires, retard de paiement pour certains chômeurs, perte d’emploi à cause de la crise sanitaire. C’est en constatant cette situation d’urgence qu’Annick Jean et les autres bénévoles ont décidé d’organiser cette distribution de denrées non-périssables. "La précarité gagne du terrain avec la crise sanitaire, nous avons donc décidé d’agir", explique Annick.

Annick Jean est animatrice au musée de la ville d’eau et bénévole pour cette ASBL. C’est grâce à elle, et à l’autorisation des autorités, que la distribution a pu se dérouler dans ce lieu emblématique de Spa. "C’est vrai que c’est un endroit assez central... Mais je n’aurais jamais réussi à récolter autant de denrées sans l’aide de tous les bénévoles et sans l’aide de nos généreux donateurs", affirme l’organisatrice.

"J’aimerais que les magasins arrêtent de jeter leur nourriture"

Des dizaines de personnes des alentours ont eu vent de cet événement. Pour eux, c’était aussi l’occasion de recevoir un peu de soutien moral. "Ca fait du bien oui... Mais j’aimerais que les gens et les magasins qui continuent de jeter leur nourriture réalise à quel point certains Belges sont dans la précarité", explique Raphaël, un Spadois.

Cette première organisation au musée de la ville d’eau fut un succès. Ciréfasol espère pouvoir organiser plus souvent ce type d’initiative. Vous pouvez directement contacter cette ASBL si vous souhaitez vous aussi aider les plus démunis de votre région.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte