VEDIA

Kineo Lontzen ferme définitivement, Pure Sports Herve reste ouvert !

 19 mai 2022 17:30  |   Lontzen


C’est la faillite pour Kineo Lontzen (ex-Injoy). La crise sanitaire aura eu raison de cette salle de fitness qui avait ouvert il y a 16 années. Le déficit était trop grand, la poursuite des activités n’était plus possible. Par contre, Pure Sports Herve, qui appartient au même gérant, rouvre ce vendredi.

Soulever des poids, faire du step, courir sur tapis, les sportifs de Lontzen et des environs devront désormais s’entraîner ailleurs. La salle Kineo est définitivement fermée. La faillite était inéluctable. "Une des premières raisons, c’est très simple : c’est le Covid. Alors oui, il y a eu des aides de l’Etat. Mais le CST nous a beaucoup endommagé. Certaines personnes ne sont jamais revenues. Le deuxième gros facteur, c’est l’énergie, qui a multiplié par quatre. On est passé de 3500€ uniquement pour l’électricité à 12.000€ d’un coup. C’est énorme", explique Bruno Bériot, gérant de Pure Sports Herve et désormais ancien gérant de Kineo Lontzen.

Depuis son ouverture en 2006, Kineo Lontzen n’a été rentable qu’une seule année. Le Covid a fait perdre 600 membres d’un coup, ce qui représente 30.000 euros de perte mensuelle.

Il n’y aura donc plus de salle. Ce sont les membres qui vont en faire les frais. "Pas de stress pour les membres qui ont fait une domiciliation, l’abonnement est arrêté. Ceux qui ont pris un abonnement à long terme et qui ont payé cash, c’est malheureusement impossible de les rembourser. Notre proposition, en contrepartie, c’est de proposer à ces personnes de venir à Herve, notre deuxième salle, où on s’engage durant toute la durée de leur abonnement", précise Bruno Bériot.

Du côté de Herve, par contre, pour la deuxième salle de Bruno Bériot, l’avenir s’annonce meilleur. Elle va rouvrir dès demain 14h...et il y aura même des investissements. "On va renouveler le parc des machines. Nous allons prendre le circuit de gym qui est tout neuf et qui était chez Kineo Lontzen. On va le mettre ici. C’est révolutionnaire et nous sommes les seuls dans la région à le posséder. Donc ça, ça attire énormément de monde parce qu’en 30 minutes, on a fait son entrainement et on en tire un bénéfice énorme", confie Bruno Bériot.

Du côté du personnel, c’est la douche froide...Seules 5 des 22 personnes occupées à Lontzen et à Herve sont conservées. (Renaud Collette)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte