VEDIA

Trois-Ponts: les colleurs d'affiches perpétuent la tradition du carnaval

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 22 fevrier 2021 15:58  |   Trois-Ponts


Même si les carnavals sont annulés les uns après les autres, à Trois-Ponts, le bourgmestre en a décidé autrement. Francis Bairin a autorisé 6 coleûs à coller leurs affiches ce dimanche après-midi dans les rues de la commune. Ces 6 habitués ont égayé les rues en perpétuant cette tradition bien encrée dans la culture tripontaine.

6 coleûs étaient de sortie ce dimanche à Trois-Ponts. L’action carnavalesque s’est déroulée sous l’œil attentif, mais bienveillant, du bourgmestre et de l’échevin de la culture de la commune. "J’ai voulu leur autoriser cette sortie culturelle. Même si j’ai dû leur imposer certaines limites, ils ont bien compris que je devais faire ça pour leur autoriser à perpétuer cette tradition", explique Francis Bairin, le bourgmestre tripontain.

Les colleurs se sont séparés en deux groupes de trois. Leur but : égayer les rues de Trois-Ponts avec quelques traits d’humour et quelques ragots. "On a fait 5 ou 6 visioconférences pour imaginer ce qu’on allait mettre sur les affiches. D’habitude, c’est simple parce qu’on sait ce que nos concitoyens vivent. Mais là, avec le confinement ça a été plus compliqué. Je suis très fière de notre travail, on a réussi à réaliser une centaine d’affiches, malgré cette situation. On est tous les 6 très heureux de pouvoir avoir trouvé un accord avec le bourgmestre", se réjouit Bernard Milants, un des organisateurs de l’initiative.

Cette activité est l’une des plus symboliques de ce carnaval. C’est aussi celle qui est la plus appréciée par beaucoup d’habitants de la commune. "C’est important que la tradition se perpétue. Le secteur culturel vit une très mauvaise période. Je pense que les politiques doivent faire quelques gestes, c’est ce que j’ai décidé de faire aujourd’hui et je suis content de voir que tout se passe bien", juge le bourgmestre.

Le Cortège de Trois-Ponts est réputé pour être le plus petit en Wallonie. En organisant cette sortie, le cortège était encore plus petit que d’ordinaire, mais en contre partie, il a réussi à marquer le coup. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte