VEDIA

Sart et Tiège pleurent leur Laetare

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 12 mars 2020 15:50  |   Jalhay


Les chars étaient quasi fin prêts à sortir de leur hangar mais ils devront, malheureusement rester au chaud. Hier après-midi, après l’annulation des Laetare de Stavelot et de Welkenraedt, c’était au tour de la commune de Jalhay de devoir prendre cette décision pour le cortège de Sart-Tiège. Une décision difficile, à quelques jours seulement du grand moment. " La première réaction a été la déception, c’est sûr. Mais après coup, et au vu de ce qui se passe on comprend tout à fait la décision de nos autorités communales", précise Adrien Dauvister du comité des fêtes de Sart. "On pensait réellement que le cortège aurait lieu. On imaginait devoir annuler nos soirées qui se déroulent dans des endroits confinés. On pensait vraiment, à trois jours des festivités, que le cortège aura quand même lieu", ajoute Paul Renard du comité de Tiège.

Du côté de Sart aucune possibilité de report n’a été trouvée. À l’unanimité le comité a donc décidé hier soir d’annuler définitivement cette édition 2020. Tiège devrait logiquement suivre le pas. Un coup dure qui en plus, engendre des frais d’un côté comme de l’autre. Non seulement la publicité, mais aussi les papiers et les tiges en fer pour les fleurs de soie que les comités prennent en charge.

De quoi se poser la question suivante : les chars partiront-ils aux oubliettes après plusieurs heures de travail ?

Certains restent  optimistes, pour d’autres, par contre, il semblerait que les ressortir tels quels l’an prochain soit peine perdue.

"Certains ne vont peut-être pas pouvoir stocker leur char indéfiniment. Pour d’autres, ils vont devoir le démonter. Mais on ne sait pas comment la fleur va vieillir. Et il se pourrait qu’on doive arracher celles-ci l’an prochain", nous dit-on dans les deux comités.

Une exposition des chars en extérieur ce dimanche ?

Tiège voulait, au moins, pouvoir exposer ses chars ce dimanche sur un parking privé pour au moins les sortir et les admirer. Mais l’arrêté prit par la commune, leur interdit aussi.

 

 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte