VEDIA

EcoSwimRun à Robertville : tantôt coureur... tantôt nageur

 30 aout 2021 10:35  |   Waimes


Samedi, le lac de Robertville a réuni plus de 200 sportifs dans le cadre de l’EcoSwimRun. Comme son nom l’indique, les coureurs alternent des sections de courses à pied et des sections de natation. Le côté écologique n’est pas négligé : « On essaye de créer un évènement plus écologique avec des gobelets réutilisables, des balisages sans plastique, la bombe est à base de craie et les rubalises sont des draps qu’on a récupérés. On minimise les déchets et l’impact sur l’environnement », explique Kevin Heeren, l’organisateur de l’EcoSwimRun.

L’EcoSwimRun propose 3 parcours. Une grande distance de 33 kilomètres, une moyenne de 19 et enfin une de 8 kilomètres. Tantôt coureur, tantôt nageur … ce sport est à la portée de tous. « Il faut quand même savoir nager un minimum mais des personnes qui nagent essentiellement à la brasse peuvent le faire. Il faut s’habituer à la position couchée et debout, ça nécessite un peu d’entrainement. Ça reste accessible au plus grand nombre. Il ne faut pas avoir peur de nager dans un lac », conseille l’organisateur.

Cette discipline n’est pas encore très connue en Belgique, contrairement à nos voisins français. En Wallonie, on compte seulement 2 courses et zéro du côté flamand.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte