VEDIA

Le RCS Verviers n'a pas été à la hauteur, Stavelot garde la première place ! (1-3)

 02 octobre 2022 19:25  |   Verviers


Le RCS Verviers, 4ème au championnant, accueillait dans son stade les leaders de la série en l’équipe du RCS Stavelotain. Un match ô combien important pour Stavelot, 2 points devant leur adversaire. L’occasion pour Verviers de peut-être passer en tête...

C’est le choc de la 8e journée de championnat. Les verviétois, en blanc, accueillent le leader de la division. Et les deux équipes se reniflent en ce début de match. Les blancs débordent sur l’aile gauche, créent du jeu, mais leur première frappe n’est pas cadrée. Les visiteurs poussent, jouent en équipe, combinent parfaitement pour trouver Trochet esseulé dans le rectangle. Le but est refusé, hors-jeu. "Le plan de jeu, c’était de limiter les combinaisons entre le bac gauche, l’ailier droit et l’attaquant. On n’a pas réussi à couper les lignes de passes. C’est ce qui nous a fait mal" confie Gabriel De Luca, entraîneur du RCS Verviers.

Les verviétois tentent de créer du jeu eux aussi, mais les centres ne trouvent personne. Stavelot pousse, ils dominent. Une touche jouée rapidement permet de trouver Trochet. Il efface son vis-à-vis d’un crochet et marque ! Ça fait 1-0 pour le leader du championnat. "On est 18 joueurs qui peuvent jouer. On se donne tous pour les autres, c’est ça qui fait notre force par rapport à certaines équipes" explique Johan Trochet, joueur du RCS Stavelotain.

Les rouges et bleus continuent de proposer du beau football. Ça joue en une touche, et les occasions ne passent pas loin ! Verviers récupère des couleurs à la fin de première mi-temps. Ils ont plus le pied sur le ballon et quelques frappes vont venir inquiéter le gardien adverse. "C’est une mi-temps où on rentre bien dedans, face à une belle équipe qui a du répondant. Maintenant, c’est à nous à proposer du beau football, de bien combiner et forcément, on a des individualités qui permettent de faire la différence" soutient Julien Godard, coach du RCS Stavelotain. 

"On a su se créer des occasions, mais on les vendange"

L’entame de la seconde période de Verviers est bonne. Sur leur lancée, il sème le doute dans la défense stavelotaine. Mais une contre-attaque amenée par un magnifique décalage de Trochet plombe les blancs. Il aura fallu plusieurs tentatives pour faire trembler les filets, mais c’est dedans. 0-2 à la 67e minute. "On a fait une très bonne entame de deuxième mi-temps, on a su se créer des occasions, mais on les vendange. Face à une équipe qui ne rate quasi rien, avec des joueurs de qualité qui ont fait la différence aujourd’hui" indique Gabriel De Luca.

Mejdoubi pense pouvoir réduire l’écart à un but suite à l’incompréhension dans la défense. Mais une magnifique balle piquée pour Giuliano répond de suite aux assauts verviétois. 1-3 à la 75. Le score ne bougera plus, malgré les quelques belles occasions de Verviers en fin de match. "Le groupe est en confiance, il fonctionne bien. On a des gros bosseurs, des gars plus expérimentés qui ont joué plus haut. C’est vraiment notre complémentarité qui fait la différence" confie Julien Godard. 

Le leader a montré qu’il était plus fort aujourd’hui. Ils ont pu compter sur de meilleures individualités. La suite pour Verviers, se concentrer sur le développement d’un foot plus simple, plus fondamental. (A.Millet)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte