VEDIA

La KAS Eupen tombe face au FC Kaiserslautern, 6e de D3 allemande

 09 janvier 2022 17:19  |   Eupen


Loin du soleil caniculaire de Doha, c’est chez eux à Eupen que les Pandas ont décidé cette année d’effectuer leur stage hivernal, à cause de la pandémie. Ils recevaient ce samedi les Allemands du FC Kaiserslautern, pensionnaires de division 3 allemande.

Le début de la première mi-temps a toutes les caractéristiques d’un match amical. Un rythme lent, très peu de verticalité et d’intensité, et fatalement, très peu d’occasions franches. Sous de légers flocons de neiges, Les Eupenois sont même cueillis à froid par les Allemands juste avant la demi-heure. Mais le but de Muhammed Kiprit a le don de réveiller un peu les Pandas. Gary Magnée récupère la balle et combine ensuite avec Julien Ngoy pour se créer la première réelle opportunité d’Eupen, mais son tir est repoussé par Lorenz Otto.

En fin de première mi-temps, les Caseloutrins ont l’occasion de doubler la mise, mais Muhammed Kiprit manque cette opportunité. Pas de regret pour lui cependant, car il est finalement signalé hors-jeu. On en reste là pour le premier acte.

L’entraineur d’Eupen Stefan Krämer opère trois changements à la mi-temps et ces derniers apportent de la verticalité et des occasions. A peine rentré au jeu, Mamadou Koné est tout près d’égaliser, mais sa frappe passe à côté. Koné a une deuxième chance de relancer Eupen, mais l’Ivoirien pêche dans le dernier geste. La troisième n’est toujours pas la bonne pour l’attaquant eupenois, car il voit sa frappe sauvée sur la ligne par Marvin Senger.

À force de gaspiller, les Pandas passent tout près de s’en mordre les doigts, mais heureusement pour eux, Simon Stehle rate l’immanquable. Le même Simon Stehle voit sa belle frappe venir se heurter au montant de Robin Himmelmann dix minutes plus tard. 

Ne parvenant pas à trouver la marque dans une action de plein jeu, les Pandas obtiennent un pénalty suite à cette faute sur Koné, virevoltant dans cette deuxième mi-temps. Le pénalty est transformé par le buteur maison, Smail Prevljak.

Eupen croit même arracher la victoire en fin de match sur ce corner, mais la tête de Boris Lambert trouve la latte avant que Jens Cools ne place la sienne à côté du but d’Otto.

Et pour ne rien arranger, c’est finalement Kaiserslautern qui empoche la victoire grâce au but d’Elias Huth suite à un cafouillage dans le rectangle eupenois. 

Les Pandas devront retrouver un peu plus d’efficacité dans les deux rectangles s’ils veulent renouer avec la victoire, eux qui restent sur trois défaites d’affilées en championnat et qui reçoivent le Cercle de Bruges dimanche prochain. (Nicolas Lesecque)

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte