VEDIA

AS Eupen : 19 joueurs pour la reprise des entrainements sous la conduite de Bernd Storck

 14 juin 2022 17:50  |   Eupen


En football, l’AS Eupen a déjà repris le chemin des entrainements en vue de la prochaine saison. Avec un effectif réduit étant donné les nombreux départs. L’entrainement était ouvert au public ce matin. L’occasion pour les supporters de se faire une idée des nouvelles recrues et du nouvel entraineur, Bernd Storck.

Un beau ciel bleu et du public pour la reprise des entrainements à l’AS Eupen. Au programme : exercices de passes et différentes formes de match. La préparation pour la nouvelle saison débute avec un noyau fortement amaigri. Seuls 19 joueurs dont trois gardiens étaient présents. Malgré les nombreux départs et le peu de moyens financiers pour recruter, les supporters sont confiants.

"Comme toujours, on espère le mieux mais surtout de ne pas descendre. C’est le principal ici", s’exclame l’un d’eux. "J’ai entendu dire qu’ils allaient accueillir trois ou quatre nouveaux joueurs durant la semaine. Je suis confiant. Je crois que maintenant que l’entraineur est là, il y a un plan qui est en marche et ça va bien se passer", ajoute un autre.

Le nouvel entraineur d’Eupen, le voici : Bernd Storck. Après des opérations maintien réussies à Mouscron et au Cercle de Bruges puis un passage plus délicat cette saison à Genk, l’entraineur allemand entame sa quatrième aventure à la tête d’un club belge. Et le défi est de taille. "C’est certain que la saison prochaine ne sera pas facile. On est cité parmi les trois prétendants à la descente. Mais je ferai de mon mieux pour réussir ma mission, pour ramener des victoires, pour transmettre ma philosophie aux joueurs. Ils me voient d’ailleurs comme un professeur, pas comme leur entraineur. Je vais essayer de les faire progresser. Et on verra ce qu’il en est à la fin de la saison", confie Bernd Storck.

Vanté pour son football direct, son pragmatisme et sa discipline, Storck veut amener cette philosophie de jeu à Eupen. Et le départ d’une dizaine de joueurs dont des cadres comme Ngoy, Cools, Heris et Amat ne l’effraie pas. "Nous devons voir quelles positions il nous manque. J’aimerais doubler chaque poste. C’est mon job et celui de la direction de trouver les bons joueurs aux bonnes places. Je ne suis pas inquiet", assure l’entraineur allemand. 

En plus du gardien allemand Lennart Moser, actuellement en test, quatre nouveaux visages ont déjà rejoint le Kerhweg : le défenseur slovène Jan Gorenc élément clé du NS Mura, 4e de Division 1 slovène ; le jeune arrière belge Rune Paeshuyse, venu des espoirs de Malines ; le milieu de terrain gallois Isaac Christie-Davies, formé à Chelsea et Liverpool ; et l’ailier gauche grenadien Regan Charles-Cook, auteur de dix buts et deux assists en D1 écossaise avec Ross County.

"J’évoluais aussi dans une petite équipe en Ecosse. Tout le monde pensait qu’on allait descendre et finalement, on s’est presque qualifié pour l’Europe. Ici, nous avons un bon groupe avec du potentiel, comparable à ce que j’ai connu en Ecosse. Si on preste à un bon niveau et qu’on suit la philosophie de jeu de l’entraineur, je pense qu’on réussira une bonne saison. Et qui sait où on terminera...On peut surprendre beaucoup de monde", répond Regan Charles-Cook.

"Avant d’évoluer à Mura et Olimpia, je jouais à Krsko, mon premier club, et on luttait aussi pour ne pas descendre. Donc je connais cette situation. Mais je sais aussi que le championnat belge est supérieur au championnat slovène, notamment en termes d’impact physique. C’est d’ailleurs pour ça que je suis venu ici", explique Jan Gorenc.

D’autres joueurs devraient débarquer à Eupen dans les prochains jours. Reste les cas Prevljak, Peeters et Agbadou, resteront-ils ou pas ? En attendant, les Pandas ont sept semaines pour être prêt pour le coup d’envoi du championnat.

Renaud Collette








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte