VEDIA

Zone Stavelot-Malmedy: les animaux, victimes collatérales des feux d'artifice pourtant interdits!

 03 janvier 2022 17:20  |   Arrondissement de Verviers


La fêtes de fin d’année sont finies, même si les vacances se poursuivent encore toute cette semaine. Et qui dit fêtes, dit aussi souvent pétards et feux d’artifice. Pourtant, ils sont interdits dans beaucoup de nos communes, sauf autorisation écrite. Mais que ce soit à Noël ou lors du réveillon du Nouvel An, cela a pété un peu partout, pour la joie de quelques-uns, mais aussi en suscitant de grosses frayeurs chez beaucoup, notamment les animaux. On ne compte plus les chiens qui se sont enfuis, paniqués par le bruit, ou les chevaux effrayés dans leur pré. Les vaches, elles non plus, n’aiment pas être surprises en pleine nuit par les pétards. Une vidéo montrant des vaches affolées dans une étable du sud de l’arrondissement a tourné ces dernières heures, suscitant l’indignation face au calvaire de ces bêtes qui n’ont pourtant rien demandé. 

"On a rappellé, sur notre site Internet et encore sur notre page Facebook, que les pétards et feux d’artifice sont interdits, tout au long de l’année", nous confie Yves Lecoq, commissaire en charge du service Proximité à la zone de police Stavelot-Malmedy. "Nous avons reçu plusieurs appels concernant les feux d’artifice, mais même si nous avions renforcé nos équipes pour la nuit du Nouvel An, nous ne pouvons être partout à la fois, d’autant plus que les personnes déclenchent ces pétards et artifice toutes en même temps, sur le coup de minuit", ne peut que déplorer le commissaire. 

"Nous avons eu pas mal d’interventions d’autres types pendant la nuit. Nous avons aussi recueilli trois chiens, qui s’étaient enfuis, sans doute suite aux pétards. Heureusement, tous trois ont rapidement retrouvé leurs maîtres. On n’a pas connu de drame pour les animaux cette année. Mais je veux rappeler aussi que l’utilisation de matériels pyrotechniques peut coûter très cher. Outre les amendes - 350 € pour un adulte et 175 € pour un enfant - il y a un risque de causer des dégâts qui ne seront pas pris en charge par votre assurance RC. Si un feux d’artifice met le feu à une toiture par exemple, l’assurance remboursera la victime mais se retournera inévitablement contre l’utilisateur, sachant que c’est un délit", prévient encore le commissaire de la zone Stavelot-Malmedy








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte