VEDIA

Standis Kanda: "Rejoindre les familles endeuillées dans leur douleur était difficile durant le confinement"

 25 decembre 2021 12:30  |   Verviers


Cette année, contrairement aux dernières années, la messe de minuit de Noël a pu être célébrée, presque, normalement. Pour nous parler des impacts du covid sur la religion mais aussi des conséquences des inondations dans son quartier de Pré-Javais, nous avons avec nous sur le plateau du Complément d’infos de ce 25 décembre, Stanis Kanda, doyen de Verviers.

"Le premier confinement, qui a avait été total, a été très difficile, confie le doyen de Verviers. Rejoindre les gens dans leur douleur et leur dire qu’ils ne pouvaient être qu’un tel nombre, dans telle église pas telle autre. Il y avait beaucoup d’imprévus et d’inconnues qui ont fait que l’accompagnement était douloureux tant pour les familles que pour nous-mêmes". 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte