VEDIA

Le MR fait le choix du réseau hospitalier du CHU pour le CHR de Verviers

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 05 novembre 2019 16:00  |   Arrondissement de Verviers

La Fédération MR de l’arrondissement de Verviers a mandaté ses administrateurs du CHR de Verviers de faire le choix du réseau hospitalier du CHU. C’est en tout cas la décision prise hier soir à Manaihan tpar une cinquantaine de mandataires régionaux du parti. « A partir du moment où un réseau constitué de l’ensemble des hôpitaux de l’Est n’était pas réalisable, le choix du CHU est l’option qui préserve le mieux les intérêts des patients Verviétois, des médecins et des employés du CHR de Verviers. Rappelons-le, le CHRV est le premier employeur de la Ville de Verviers et au-delà", explique Président de la Fédération verviétoise du MR Pierre-Yves Jeholet, par ailleurs Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Après un large débat, le MR, reconnaissant la qualité des offres du CHC et du CHU, a opté pour le CHU pour différentes raisons. Le CHRV pourra collaborer avec un pôle universitaire/académique pluraliste de pointe (formation des médecins, traitement de cas complexes, compétences pointues, etc.). Le CHRV entretient déjà de nombreuses collaborations fructueuses avec le CHU et la Citadelle, plus qu’avec le CHC. Le projet du CHU est compatible avec le plan stratégique actuel du CHR de Verviers. Le CHU est un partenaire qui a des bases financières solides. Le CHU et le CHRV ne sont pas concurrents territorialement : ils sont complémentaires. Enfin, en matière de gouvernance, le CHU a accédé aux demandes du CHRV en prévoyant une représentation forte dans ses instances de décision.

« Le CHRV a obtenu le maintien sur le site de ses pôles d’excellences actuels : l’oncologie (dont la radiothérapie), la cardiologie interventionnelle, la clinique du sein, la diabétologie, etc. », poursuit Pierre-Yves Jeholet.

En outre, le MR se réjouit que le CHR ait obtenu des droits de veto sur 3 thèmes :la répartition de l’offre de soins entre hôpitaux : le CHRV pourra s’opposer au déplacement ou à la fermeture d’une activité, la répartition et le financement du matériel lourd : IRM, etc. et enfin lLe financement des hôpitaux constituant le réseau.

« Le caractère public du réseau est aussi une garantie pour le personnel, en termes de statuts, de rémunération, d’évolutions de carrières, etc.  Il va de soi que le MR restera attentif au fait que les accords soient intégralement respectés, notamment par rapport à l’offre de soins qui sera proposée aux Verviétois. Celle-ci devra rester complète et accessible pour tous », conclut Pierre-Yves Jeholet.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte