VEDIA

Un nouvel écrin culturel avec le Théâtre du Peigné à Verviers

 16 janvier 2023 16:41  |   Verviers


Verviers compte désormais un nouveau lieu culturel. Après de nombreuses années de silence, le Théâtre du Peigné, proche de l’Hôtel de ville, rouvre ses portes. C’est en 1924 que ce lieu de réunions et de spectacles est construit sur commande de la Fédération libre des ouvriers de la laine peignée alors la plus influente de l’industrie textile verviétoise. Longtemps utilisée comme réserve de marchandises par une supérette, ses actuels propriétaires, deux frères, les Verviétois Joseph et Christophe Mourad, la découvrent par hasard.

Voilà plus d’un an que Joseph et Christophe Mourad s’attèlent à sa réhabilitation en l’adaptant aux exigences actuelles mais aussi avec la volonté de ne pas dénaturer le lieu. Son caractère remarquable en effet tient dans sa décoration intérieure, oeuvre du sculpteur verviétois Joseph Gérard, aussi à l’origine de la décoration de la gare de Verviers Central ou du Forum de Liège. Huit grands hauts reliefs ornent ces murs et une fresque de 8 mètres de long illustre l’aspiration originelle de ce syndicat à une paix durable et universelle.

Et, pour cette première rencontre avec un public, le Théâtre du Peigné accueille Bérode, l’échappée solo de Quentin Maquet chanteur, guitariste du groupe Dalton Telegramme, en partenariat avec le Centre Culturel de Verviers.

Un deuxième événement avec le Centre Culturel de Verviers dans ce nouvel écrin est programmé en mars. La première page du Théâtre du Peigné est écrite, la suite reste à inventer.

B. Lousberg 

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte