VEDIA

TaiPro, fleuron de l'électronique bientôt verviétois

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 24 fevrier 2021 16:02  |   Verviers


Le zoning de Lambermont comptera bientôt une entreprise de pointe dans le domaine de l’électronique et de la microélectronique. TaiPro, c’est le nom de cette entreprise, va en effet quitter son incubateur du Sart-Tilman pour la région verviétoise. Spécialisée notamment dans les capteurs de haute précision, TaiPro se rapprochera ainsi du circuit de Francorchamps, alors que la Formule 1 et le secteur automobile en général, sont des clients. La société peut être considérée comme un des fleurons dans son domaine, à savoir la conception, le design et la production de capteurs. 

« TaiPro Engineering, créée voici 12 ans, développe des solutions électroniques innovantes pour leurs clients »,  détaille Michel Saint-Mard, un des fondateurs de l’entreprise actuellement située au Sart-Tilman, dans le Lab’s, incubateur d’entreprises. Mais qui s’y sent à l’étroit. « Le déménagement à Lambermont est une opportunité pour doubler la superficie de la salle blanche,  de 30 à 60M2, et doubler la production, de 25 à 50.000 pièces par an », souligne Fabrice Haubry, autre co-fondateur de TaiPro Engineering.

« On a besoin de salles blanches pour garantir toute la qualité de nos productions, en contrôlant l’atmosphère, pour éviter les poussières, etc. Les clients viennent chez nous avec des demandes très spécifiques. On a ainsi développé des capteurs pour la Formule 1 et la course automobile plus largement. Il y a des capteurs pour des solutions médicales, pour mesurer des rayons gamma par exemple. En-dehors des capteurs, on a aussi développé des spots de lumière spécifiques, ou encore du matériel pour des prestidigitateurs. C’est assez large, plein d’applications diverses et variées, mais le plus souvent orientées vers l’industrie pour améliorer des processus en ajoutant de l’intelligence sous forme électronique. TaiPro, c’est 130 projets différents par an, avec 10 personnes », explique encore Michel Saint-Mard. 

La société est aussi active dans les domaines comme l’éolien, le biomédical, ou l’aérospatial. 

En précisant qu’en vue de son expansion, qui est d’ailleurs constante depuis sa création, TaiPro compte doubler à terme son personnel, essentiellement des ingénieurs, après son installation dans le zoning de Lambermont, sur le site précédemment occupé par Euromi.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte