VEDIA

Photovoltaïque: 2022, une année record... à tous niveaux!

 10 janvier 2023 17:28  |   Herve - Stavelot


L’année 2022 est une année record pour la production photovoltaïque. De quoi réjouir les propriétaires d’installations photovoltaïques, qui sont de plus en plus nombreux. Car, en matière d’installation, la demande explose elle aussi.

Souvenez-vous, le soleil était ardent le mois de juillet dernier. En Belgique, c’est même le mois le plus productif en énergie solaire ces 10 dernières années. L’année 2022 était en elle-même exceptionnelle au niveau de son ensoleillement avec une production photovoltaïque totale de 6.412 gigawattheures, soit 37 % de plus qu’en 2021.

Plusieurs centaines de demandes par semaine

Chez Enersol, installateur hervien, l’année 2022 est aussi une année record avec plus de 1000 installations photovoltaïques. Idem dans cette entreprise de Francorchamps.

« Je pense que le photovoltaïque a été exceptionnel d’une part par les conditions climatiques, d’autre part par le nombre de demandes, signale Michael Morgante, directeur chez Dauvister. Nous recevions plusieurs centaines de demandes par semaine »

Un compteur qui tourne à l’envers pour les panneaux installés avant 2024

Au total, en 2022, les capacités de production solaire ont augmenté de 35% en Belgique et les carnets de commandes sont déjà bien remplis pour 2023. Alors comment expliquer cette ruée ?

« Il y a aujourd’hui deux principaux facteurs qui font que les ménages wallons se précipitent vers le photovoltaïque: la hausse du coût des énergies et le fait de pouvoir bénéficier encore du compteur à l’envers, si l’installation est faite avant le 31 décembre 2023, explique un installateur. Mais cela a un effet pervers : nous avons aussi enregistré un record en matière de pénurie de matériaux et de main d’oeuvre".

Pénurie de main d’oeuvre

Difficile pour nos entreprises de multiplier par deux ou trois leur main d’oeuvre en si peu de temps. Et si, aujourd’hui, le retour sur investissement pour les privés est de 4 à 6 ans, selon la taille de l’installation, il est compliqué de prédire ce qu’il en sera dans quelques années...

« En industrie, la demande va perdurer, soutient Jean-François Bragard, associé chez Ernersol. Au niveau du résidentiel, on fait face à de plus en plus des solutions intégrées : les panneaux photovoltaïques sont associés pour la mobilité, pour une pompe à chaleur... On sait que la demande va rester, mais peut-être, avec une petite diminution en 2024 ».

Les solutions de panneaux photovoltaïques couplés avec des batteries sont aussi en plein développement.

(Aurélie Michel)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte