VEDIA

Nature et bien-être: un duo gagnant au Domaine des Hautes Fagnes

 22 avril 2022 10:22  |   Waimes


35% des touristes en Wallonie y viennent pour s’évader en nature. C’est ce qu’il ressort d’une étude stratégique sur le tourisme wallon effectuée l’an passé. Une tendance amplifiée par la pandémie de covid-19. Chez nous, l’hôtel « Domaine des Hautes Fagnes » profite de cet engouement, mais aussi de la recherche de bien-être des clients.

Mère et fille viennent s’offrir une parenthèse au Domaine des Hautes Fagnes. Elles font partie de la clientèle type de l’établissement hôtelier waimerais. Progressivement, les familles et randonneurs ont cédé leurs places à des duo mère-filles, des couples ou des amis venus se ressourcer.

« Je pense que c’est le coin, c’est la région, les Ardennes, qui nous a fait venir jusqu’ici », explique ainsi la maman.

Un autre client explique lui venir « Tout simplement pour son côté nature, ses installations, l’accueil, la tranquillité, pour sa restauration très sympathique et bien entendu les nouvelles installations réalisées il y a peu de temps».

Cet habitué de l’hôtel fait référence à l’extension du spa à l’extérieur dont il revient tout juste. La nature est toujours une des attractivités touristiques majeures en Wallonie, mais les clients veulent de plus en plus se faire chouchouter.

« Ce qui a énormément changé, c’est que le domaine des hautes fagnes est devenu au fur et à mesure des années un hôtel spa. Les gens viennent pour se reposer, profiter des soins, de la nature. C’est vraiment le combo parfait de cet établissement avec de moins en moins de séminaires », signale la directrice générale du Domaine des Hautes Fagnes, Pauline Petta.

Un nouvel investissement de plus d’un million d’euros

Pour compléter cette bulle de lâcher prise, 7 suites viennent d’être créées pour un coût de plus d’un million d’euros. Le thème était évident là aussi : l’immersion en forêt.

 « Aujourd’hui, on se rend compte que le client passe de plus en plus de temps en chambre, de plus en pus de temps dans son bain, dans son lit, profite vraiment, se ressource à 100%... On a voulu apporter ce confort tant au spa que dans les chambres », indique Pauline Petta. 

De 20 employés en 2010 à 85 aujourd’hui

Depuis que la famille Petta a repris l’établissement en 2010, celui-ci est passé d’une vingtaine de collaborateurs à 85. Et son taux de remplissage atteint aujourd’hui 65 à 70% en semaine et de 80 à 100% les week-ends et congés scolaires.

(Aurélie Michel)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte