VEDIA

Jeunes entreprises: le parcours du combattant Guillaume Petta

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 25 fevrier 2020 18:12  |   Herve


Près de 12.000 faillites en 2019 pour l’ensemble de la Belgique. 171 pour l’arrondissement de Verviers. Ces nombres inquiètent les jeunes entrepreneurs, qui sont les plus impactés. En effet, dans notre pays, un quart des nouvelles entreprises disparaissent avant de fêter leur 5e année d’existence.

Guillaume Petta est conscient de sa chance, il est jeune entrepreneur et cette année, il fête les 5 ans de Localisy. Cette entreprise d’optimisation numérique pour les commerces locaux a bien décollé dans ses premières années d’existence.

Il a dû faire face à plusieurs épreuves durant ces 5 années. La première étape a été de trouver des investisseurs. Les banques et les fonds d’investissement se basent sur plusieurs aspects avant de délivrer timidement une somme d’argent. Un vrai parcours du combattant : une seule banque a répondu favorablement à la demande de Guillaume.

De plus, les jeunes entreprises sont à la recherche de différentes petits coup de pouce de la part du pouvoir public, qu’elles ne trouvent pas forcément facilement.

Même après 5 ans, on pourrait croire que le combat est terminé, mais bien au contraire. Selon les chiffres de l’Union des Classes Moyennes, dans la province de Liège, l’arrondissement de Verviers est le plus impacté par les faillites. Même après la date fatidique des 5 ans.

Cependant, il y a eu moins de faillites en 2019 que de 2013 à 2015. Ce sont les secteurs de l’Horeca et du bâtiment qui sont les plus impactés avec respectivement 31 faillites dans chaque secteur l’année passée.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte