VEDIA

Spa Monopole introduit un recours contre le renouvellement du permis de l’aérodrome de Spa

Belga
 08 octobre 2019 14:17  |   Spa


Il y a un mois quasi jour pour jour, un nouveau permis unique pour l’exploitation de l’aérodrome de Spa était délivré par la Région Wallonne. Ce mardi, le groupe Spadel réagit et annonce qu’il va introduire un recours. Ce n’est pas la première fois que l’octroi de ce permis divise. En cause, le survol de la zone des sources minérales de Spa-Monopole.

« La Région wallonne a décidé le 9 septembre dernier de répondre favorablement à la demande de la Sowaer de renouveler, pour une durée de 20 ans, le permis unique pour l’exploitation de l’aérodrome de Spa. La société Spa Monopole n’a pas d’autre choix que d’introduire un recours contre cette décision.

En effet, le permis renouvelé autorise le survol de la zone des sources d’eau minérale naturelle de Spa par près de 25.000 avions de loisirs par an. Ce survol engendre un risque non négligeable pour le patrimoine naturel exceptionnel des eaux de Spa, et donc aussi pour la pérennité des activités de Spa Monopole.

Depuis de nombreuses années, Spa Monopole et les différents intervenants du dossier cherchent des solutions alternatives qui permettraient de poursuivre l’activité de l’aérodrome sans survoler les zones des sources d’eau minérale. Plusieurs solutions ont étémises sur la table, dont le déplacement de la piste de l’aérodrome afin d’éviter le survol de lazone de captage, déplacement qui réduirait en outre les nuisances sonores pour les villages de Nivezé et Francorchamps et augmenterait la sécurité des pilotes vu que la piste serait mieux orientée face aux vents dominants. Malheureusement, aucune des solutions alternatives n’a été retenue à ce jour.

Par ailleurs, Spa Monopole déplore qu’aucune transparence n’ait été faite, malgré des demandes répétées, sur l’exacte situation financière de l’exploitation de cet aérodrome. Si celle-ci devait s’avérer déficitaire, la question du maintien de l’exploitation se pose avec acuité, d’autant plus au regard des risques qu’elle est susceptible de causer.

Par conséquent, par ce recours, Spa Monopole entend inviter le Gouvernement wallon à reconsidérer la décision de renouvellement du permis au regard des risques environnementaux, économiques et sécuritaires que l’exploitation de l’aérodrome fait peser sur le patrimoine naturel exceptionnel des eaux de Spa et les activités de Spa Monopole, tout en veillant à prendre en considération les solutions alternatives envisageables qui permettraient de poursuivre l’activité de l’aérodrome sans survoler les zones des sources d’eau minérale. »










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte