VEDIA

Thierry Neuville au Spa Rally : "Prendre du plaisir et faire le show!"

 02 decembre 2022 17:26  |   Spa


C’est l’événement sport moteur de ce week-end. Le Spa Rally, dernière manche du championnat de Belgique, va attirer la foule samedi et dimanche. 10 spéciales sont au menu de la journée du samedi du côté de Stoumont, Stavelot et Spa. 8 spéciales se dérouleront dimanche, à Herve et à Theux. Epilogue de la saison, avec une flopée de régionaux aux avant-postes, mais aussi un certain Thierry Neuville au volant d’une BMW M3 préparée chez lui, chez Lifelive, à Saint-Vith. Le pilote germanophone sera sans aucun doute l’une des attractions sportives de ce Spa Rally. On l’a rencontré lors du shakedown qui avait lieu ce vendredi après-midi.

Tous les projecteurs seront tournés vers lui ce week-end. Thierry Neuville est la tête d’affiche du Spa Rally. Le meilleur pilote du pays a conclu sa saison en WRC en apothéose avec une victoire au Rallye du Japon. Neuville veut maintenant s’amuser avant d’attaquer 2023.

"J’en profite un petit peu pour fêter la fin de saison ici à Spa. C’est une chouette occasion de venir avec les amis, la famille. C’est aussi une opportunité de venir avec notre structure Lifelive. On roule très peu en Belgique. Généralement, je participe aux Légendes de Bastogne et depuis deux ans au Rallye d’Ypres en WRC mais sinon je suis rarement présent en Belgique. Ici, c’est l’occasion. Ce n’est pas loin de ma région natale non plus. Le but, c’est de prendre du plaisir et faire le show", lâche Thierry Neuville, juste avant de partir pour le shakedown du côté de Winamplanche.

Voilà qui promet. Le public spadois s’en réjouit déjà. Le Spa Rally et Thierry Neuville, c’est une histoire d’amour qui ne date pas d’hier. "Lorsque j’étais jeune, je venais chaque année avec mon père. C’est un des rallyes qui m’a donné l’envie de devenir pilote de rallye. A l’époque, j’étais loin d’imaginer que j’y participerai un jour. J’ai hâte de commencer", confie Neuville.

Au volant d’une BMW M3

Le temps d’un week-end, le pilote Hyundai laissera son habituelle monture de côté pour prendre le volant de cette rutilante BMW M3 E30. Il assurera par la même occasion la promotion de la nouvelle structure de location de LifeLive. "Ca change fort d’une WRC. Tout est différent", répond Thierry Neuville. "Ca commence par la position de conduite dans la voiture qui est vraiment à l’ancienne. Tout n’est pas adapté. Pas comme dans une WRC où on adapte le cockpit en fonction du pilote. Ici, c’est l’inverse, le pilote doit s’adapter au cockpit. Tout est tellement différent. Il va falloir s’adapter."

Thierry Neuville et son copilote Martijn Wydaeghe ne veulent toutefois pas faire de la figuration. "C’est clair qu’on veut toujours bien faire. On est des compétiteurs. Malgré qu’on ait, sur papier, une voiture beaucoup moins compétitive que les autres. Je pense que finir premier en deux roues motrices serait déjà un bon résultat. Et puis laisser quelques quatre roues motrices derrière serait encore mieux. Mais il y a de la concurrence. Il y a quelques grands noms. On verra ce qu’on peut faire. Tout dépendra des conditions climatiques. C’est clair que dans la neige, on risque d’être largué", estime Thierry Neuville. 

"Si les conditions sont trop difficiles, on misera plutôt sur le spectacle"

Pas de chance pour le pilote de Saint-Vith, les conditions s’annoncent extrêmes. D’autant que le parcours est difficile, les spéciales sont techniques et les routes très étroites. "On ne s’attendait pas du tout à ce qu’il y ait de la neige ce week-end. On vient de faire un passage au shakedown et les conditions sont vraiment mauvaises. On n’avait pas non plus les pneus adéquats. Ca risque d’être un week-end compliqué si la météo se confirme. Si les conditions ne le permettent pas, on misera surtout sur le spectacle. C’est ça que les gens veulent. Ils veulent entendre le bruit de cette fabuleuse voiture, cette BMW M3. Et puis ça permet aussi pour nous, avec l’équipe Lifelive, de se rôder un petit peu. On commence seulement à se lancer dans le milieu du rallye. Avant on a toujours fait du cross car", précise le pilote germanophone.

Prendre son pied, faire plaisir au public, Thierry Neuville est prêt pour le show. Les amateurs de sport moteur sont prévenus.

Renaud Collette








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte