VEDIA

JMC RALLYE, le jeune Munster tapi dans l'ombre

 24 octobre 2021 17:49  |   Jalhay


Un an après son annulation, en raison de la pandémie, le rallye provincial de Jalhay, le rallye des Hautes-Fagnes, était de retour ce dimanche sous un soleil éclatant. Deux ans après la victoire de Princen devant Cherain, les régionaux reprenaient le pouvoir sur le tracé jalhaytois. Les anciens comme les jeunes loups. 

Un rallye provincial, et son charme bigaré d’ancêtres côtoyant les voitures les plus performantes, d’impondérables, comme ce fut le cas lors du premier passage à Solwaster, où un camps de louveteaux a dû être évacué progressivement en pleine spéciale. "Si cela avait été une manche du championnat de Belgique, la spéciale aurait été tout simplement annulée, mais ici on patiente et tout le monde peut en profiter, en son temps", confie Charles Munster, un des régionaux de l’épreuve. 

Tout le monde, et le mot n’est pas galvaudé à Jalhay: 130 équipages au départ, c’est bien plus que la petite quarantaine de voitures alignées sur les récentes manches du championnat de Belgique. "Il faut dire que les coûts deviennent exorbitants pour s’engager sur le national", assure le Sartois David Drieskens. "Et que dire des contraintes de plus en plus grandes imposées aux organisateurs des manches belges...pas étonnant dès lors de voir un max de gens venir s’amuser sur des rallyes provinciaux". 

Parmi les jeunes pouces présents à Jalhay, le jeune Charles Munster, tapi dans l’ombre de son frère Grégoire, se fait doucement un prénom. Aligné sur son Opel Corsa, avec laquelle il lutte en championnat de Belgique pour le titre junior, mais aussi en Stellantis Cup, face au Malmédien Gino Bux, Charles engrange aussi de l’expérience sur les très exigeantes traces du championnat de France des rallyes "terre", mais cette fois sur la nouvelle Peugeot 208. "Ce sont des voitures très identiques, donc plus besoin de se familiariser...les set-up sont similaires...nous (ndlr: avec son copilote Loïc Dumont) sommes spécialement venus à Jalhay pour préparer le Condroz, car les conditions de route, très grasses, sont très proches: j’espère que cela portera ses fruits". 

Charles que l’on retrouvera donc sur le rallye du Condroz, mais aussi sur le Spa Rallye, au même titre que son grand frère, actuel leader du championnat de Belgique. (LS)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte